Lumière bleue : quel impact sur vos enfants ?

publié le: 11 novembre 2019
catégorie: Autres sujets

Comment éviter les contenus choquants pour vos enfants ?

Que la lumière soit… mais pas la lumière bleue. En effet, au quotidien, la lumière est bénéfique pour la santé. La lumière bleue également, mais seulement quand elle se trouve à l’état naturel. Car vous n’êtes pas sans savoir que la lumière bleue artificielle présente de nombreux risques pour la santé. Selon les opticiens mobiles, la lumière bleue serait encore plus dangereuse que les rayons ultraviolets et 15 fois plus nocive pour la rétine que les autres couleurs du spectre lumineux. En particulier pour les enfants qui, plus exposés que les adultes y sont bien plus fragiles. Troubles du sommeil, fatigue visuelle… PediAct vous informe sur l’impact de la lumière bleue sur vos petits.

 

La lumière bleue, c’est quoi ?

Le saviez-vous ? La lumière bleue est partout autour de nous, et partout autour de vos enfants. Présente dans la lumière naturelle, elle fait partie du spectre de la lumière dont les longueurs d’ondes se situent entre 380 et 500 nanomètres. Émise par la soleil, on la retrouve également sous une forme artificielle, dans les ampoules LED ou les écrans en tout genre : tablettes, ordinateurs, smartphones, etc. Si la lumière bleue naturelle est sans danger, la lumière bleue artificielle est, elle, dangereuse pour vos enfants. 

 

Lumière bleue : les effets nocifs sur le sommeil et la fatigue des enfants

Avant toute chose, il faut savoir que les enfants sont plus sensibles à la lumière bleue que les adultes. Pourquoi ? Avant 10 ans, leur cristallin ne filtre pas totalement la lumière. Résultats : la lumière bleue atteint plus facilement leur rétine et peut, sur le long terme, causer des dégâts. De fait, une exposition intensive, surtout le soir, risque de perturber leur sommeil. Et en tant que parents, on se doute bien que vous n’avez pas besoin de ça. En effet, la lumière bleue réduit la production de mélatonine, l’hormone du sommeil qui favorise l’endormissement. Et une mauvaise qualité de sommeil pourra conduire à : une prise de poids, des problèmes de croissance, du diabète, du stress, des angoisses ou même des troubles du déficit de l’attention

Lumière bleue : les effets nocifs sur la vue

Malheureusement, le sommeil et la fatigue des enfants ne sont pas les seules victimes de la lumière bleue. Quand cette dernière est émise par des sources artificielles, à l’instar des écrans, elle peut nuire à la santé des yeux et favoriser fatigue visuelle et troubles oculaires. En effet, la lumière bleue cause le vieillissement prématuré de l’oeil entraînant, parfois, des symptômes de fatigue oculaire, de picotements, d’irritations et de sécheresse de l’oeil. Enfin, sur le long terme, la sur-exposition à la lumière bleue peut déclencher des risques de myopie, mais aussi le DMLA, une maladie liée à un vieillissement de la zone centrale de la rétine, pouvant conduire jusqu’à une perte de la vision centrale. 

 

Comment protéger vos enfants de la lumière bleue ?

Pas de panique, il est possible de protéger vos enfants des impacts et mauvais effets de la lumière bleue. À la maison, par exemple, nous vous conseillons de privilégier les ampoules LED de faible intensité afin d’éviter une sur-exposition artificielle toxique inutile pour vos enfants.

 

Concernant les écrans, essayez de limiter leur utilisation surtout si vos enfants sont encore petits. Mais le passage devant les dessins animés ou la partie de jeu sur smartphone sont inévitables, tentez – autant que faire se peut – d’équiper vos enfants de lunettes avec des verres filtrant la lumière bleue. En plus, elles sont maintenant proposées par tous les opticiens à un prix très correct. Plutôt pratique, non ?

Veillez à ce que vos enfants se tiennent à une distance raisonnable de l’écran. C’est bien connu, les tout-petits ont tendance à coller leur nez aux écrans.

Enfin, avant de dormir, éteignez évidemment l’ensemble des écrans afin d’assurer une meilleure qualité de sommeil et surtout, de préserver leur santé. 

 

Ce qu’il faut retenir 

Vous l’aurez compris, la lumière bleue est particulièrement nocive pour notre santé, mais surtout pour celle de nos enfants qui y sont bien plus sensibles, tout au long de leur croissance. Altération du sommeil, bouleversement de l’horloge interne, fatigue, troubles oculaires ou encore vieillissement de l’oeil… La lumière bleue aura des impacts nocifs sur la santé physique et mentale de vos chères têtes blondes. Pour lutter contre ce petit fléau du quotidien, PediAct vous conseille de limiter les écrans – sans pour autant les interdire – de faire attention aux lumières artificielles et d’opter pour des lunettes avec des verres filtrant afin de protéger un maximum vos enfants.