Plus un symptôme qu’une maladie en tant que telle, le mal de gorge n’en est pas moins douloureux pour les plus jeunes enfants. Alors que la prise d’antibiotiques est ancrée dans l’imaginaire collectif, il faut savoir qu’elle ne constitue pas toujours une solution adaptée. Afin d’agir efficacement, il faut d’abord pouvoir identifier l’origine de cette inflammation.

 

En hiver, les infections et maux de gorge de l’enfant sont fréquents

Chez l’enfant, ils se manifestent par une douleur au niveau de la cavité buccale ou dans une région située au niveau du larynx et du pharynx, douleur due à une inflammation des tissus de la gorge. Bien souvent, le mal de gorge est un signe précurseur d’une maladie latente (angine, laryngite, pharyngite, agmydalite, grippe, etc.). Il est donc important de pouvoir agir rapidement et de manière adaptée, pour endiguer la propagation de cette maladie.
Comment savoir lorsque mon enfant a mal à la gorge ?

Très souvent, l’enfant se fera entendre ! Si toutefois il n’est pas en âge de parler, il existe des indices qui peuvent laisser supposer que celui-ci souffre d’un mal de gorge :

  • Il mange moins que d’habitude ou il refuse de manger ;
  • Il a dormi avec la bouche ouverte ou a toussé pendant la nuit ;
  • Il souffre d’un écoulement rétro nasal ;
  • Il présente une sensibilité ou une enflure au niveau des ganglions.

Si vous remarquez l’un de ces symptômes, il n’y a pas lieu de s’alarmer inutilement. Dans la mesure où des causes multiples peuvent expliquer un mal de gorge, il est toujours préférable de demander conseil à un pédiatre ou médecin généraliste qui pourra vous orienter dans le diagnostic de votre enfant. Consultez votre médecin si ces symptômes persistent au-delà de 24h.

 

Si le mal de gorge est d’origine virale, les antibiotiques sont inutiles !

Dans 80 à 90% des cas, un mal de gorge est d’origine virale et ne nécessite pas la prise d’antibiotiques. Généralement, le mal de gorge peut être traité à la maison et guérit par lui-même en quelques jours. Vous pouvez néanmoins soulager le mal-être de votre enfant en :

  • Le faisant boire régulièrement des boissons fraîches ;
  • Lui donnant des aliments mous faciles à avaler ;
  • Humidifiant l’air de sa chambre ;
  • S’il a plus de 3 ans, en lui proposant des pastilles à sucer au miel ou aux herbes ;
  • En utilisant un antiviral topique qui sera efficace dès la première utilisation. Le Laboratoire PediAct propose par exemple le traitement antiviral naturel Pharyndol. 

 

Si les mal de gorge est d’origine bactérienne, il faut suivre un traitement adapté

Dans les 10 à 20% des cas restants, le mal de gorge est dû à une infection bactérienne et dans ce cas, le médecin prescrira un traitement adapté à la maladie dont souffre votre enfant. Il est alors très important que vous vous assuriez que celui-ci poursuive son traitement jusqu’à la fin de la période prévue, et ce, même si une amélioration rapide des symptômes est observée. En effet, le fait de stopper un traitement antibiotique peut causer une rechute, voire le développement de souches bactériennes résistantes aux antibiotiques.

Dans tous les cas, il est essentiel que vous suiviez l’évolution des symptômes de votre enfant en prenant régulièrement sa température, afin de vous assurer que son état de santé ne devienne pas préoccupant.

 

L’équipe du laboratoire PediAct.

 NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnels de santé.

 

[hs_action id= »3592″]