La qualité de l’alimentation lactée, facteur de développement chez l’enfant

La nutrition d’un enfant est déterminante pour sa santé, son bien-être et sa croissance jusqu’à l’âge adulte. De la naissance à l’âge de trois ans, la qualité de son alimentation lactée est essentielle à sa santé et à son développement comportemental et cognitif. Un enfant a des besoins nutritionnels spécifiques, bien différents de ceux des adultes. Lors de sa première année de vie, sa croissance est exceptionnelle. Le cerveau d’un bébé par exemple atteint la moitié de sa taille adulte dès 3 mois. Protéines, glucides, lipides, vitamines, minéraux et oligo-éléments sont des nutriments indispensables à son bon développement.

L’alimentation du nourrisson de 0 à 6 mois :

L’alimentation du nourrisson de 0 à 6 mois

De 0 à 6 mois, l’alimentation du nourrisson est constituée exclusivement de lait, maternel ou infantile. Le lait maternel est l’aliment idéal pour le nouveau-né, car il contient tous les éléments nutritionnels nécessaires à sa croissance. Il contribue par ailleurs à la maturation de son système digestif et immunitaire et évolue en même temps que ses besoins. Mais l’allaitement maternel n’est pas toujours souhaité ou envisageable, et il est alors indispensable de couvrir les besoins nutritionnels du nouveau-né avec une formule infantile. Ces formules infantiles (préparations pour nourrissons ou laits de suite) sont très contrôlées afin d’être parfaitement adaptées pour couvrir les besoins nutritionnels du nourrisson dès sa naissance, conformément à la réglementation. Leur composition varie sensiblement selon l’âge et les éventuelles carences du tout-petit.

L’alimentation du nourrisson de 6 à 12 mois :

L’alimentation du nourrisson de 6 à 12 mois

De 6 à 12 mois, le lait maternel ou infantile reste la base de l’alimentation, mais ne suffit plus à couvrir les besoins nutritionnels de l’enfant. De nouveaux aliments sont alors introduits progressivement, c’est la diversification alimentaire. L’enfant va être initié à de nouvelles saveurs : viande, poisson, œufs ou encore fruits et légumes. Sous forme de purée, puis de petits morceaux, il découvre une palette de textures et de goûts différents.

L’alimentation du nourrisson de 1 à 3 ans :

L’alimentation du nourrisson de 1 à 3 ans

De 1 à 3 ans, la diversification alimentaire se poursuit et va permettre à l’enfant d’acquérir de bonnes habitudes. Petit à petit, son alimentation va s’enrichir et il mangera à peu près comme toute la famille. Même s’il goûte aux desserts lactés, il a encore besoin d’au moins 500 ml de lait par jour afin de combler ses besoins en calcium et en vitamine D. Si l’allaitement maternel n’est pas possible ou souhaité, le lait infantile est un élément indispensable dans l’alimentation d’un tout-petit, car ses besoins ne sont pas encore les mêmes que ceux d’un adulte. Jusqu’à l’âge de 3 ans, il est essentiel d’assurer son alimentation lactée en choisissant un lait adapté à ses besoins (lait 3ème âge ou lait de croissance).

Capricare, formules infantiles issues des protéines du lait de chèvre

capricare

Afin d’accompagner la croissance des plus petits, le Laboratoire PediAct propose un lait 2ème âge et un lait de croissance développés à partir des qualités naturelles du lait de chèvre entier, et enrichis pour apporter les vitamines, minéraux et autres nutriments requis, conformément à la réglementation, pour être un substitut à l’allaitement maternel.

Dr Browns, les biberons pour prévenir les troubles digestifs

biberons dr. Brown

Grâce à leur système unique de ventilation intégré, les biberons Dr Brown’s permettent un écoulement naturel du lait et limitent l’ingestion d’air prévenant alors les troubles digestifs du nourrisson (colique, ballonnements, flatulences, …)

Nutrition infantile, le saviez-vous ?

A la naissance, il existe un réflexe de succion-déglutition qui impose une alimentation liquide. C’est seulement vers 4 à 6 mois que les mouvements de mastication apparaissent et que le nourrisson devient capable d’ingérer des aliments solides.

Source : Université de Nantes
Le lait maternel est l’aliment idéal du nourrisson : il est le mieux adapté à ses besoins spécifiques.
Une bonne alimentation de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l’allaitement au sein.
L’allaitement mixte peut gêner l’allaitement maternel et il est difficile de revenir sur le choix de ne pas allaiter. En cas d’utilisation d’une formule infantile, ou quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical. Une utilisation abusive ou erronée pourrait présenter un risque pour la santé de l’enfant.