Pourquoi les enfants doivent-ils apprendre à bien se laver les mains ?

publié le: 5 décembre 2014

enfant laver les mains

Apprendre à votre enfant à bien se laver les mains, au quotidien, est essentiel pour sa santé. Avoir une bonne hygiène permet en effet de limiter les risques de transmission de virus et de maladies telles que le rhume ou la grippe… Selon une récente étude américaine, ces infections pourraient – chez certains enfants – augmenter le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) pédiatrique. Explications…

L’importance de limiter les risques de transmission des maladies chez les enfants

Selon une étude américaine publiée en septembre dernier dans la revue scientifique Neurology, les infections telles que les rhumes ou les grippes pourraient augmenter le risque d’AVC chez certains enfants. C’est notamment le cas de ceux qui présentent déjà des risques d’AVC ou qui ont eu une leucémie, un traumatisme cérébral ou cervical. Il y a en effet plus de risques chez les enfants qui “souffrent de drépanocytose ou de maladie cardiaque congénitale”, a déclaré Heather Fullerton, auteure de l’étude et directrice du Pediatric Brain Center à l’hôpital pour enfants de San Francisco, aux Etats-Unis.

Pour en venir à cette conclusion, les auteurs de l’étude se sont penchés sur les dossiers médicaux de 102 enfants ayant souffert d’un AVC, en les comparant à ceux de 306 autres enfants. Après avoir étudié s’ils avaient développé une infection dans les deux années précédant leur AVC, les scientifiques ont conclu que ces derniers avaient douze fois plus de risques d’avoir une infection dans les trois jours qui ont précédé leur AVC, précisant que “l’infection déclenche un effet inflammatoire qui peut rendre le sang plus prompt à coaguler”.

Une bonne hygiène indispensable à maintenir la santé de l’enfant

Les scientifiques précisent que “ces résultats confirment l’importance de prévenir les infections en gardant une bonne hygiène“. En effet, il est important d’apprendre à votre enfant à bien se laver les mains après être sorti des toilettes, avant de passer à table et même après avoir mangé, après avoir touché des objets ou en rentrant d’une promenade, afin d’éliminer tous les microbes potentiels. Les mains étant souvent portées à la bouche des tout-petits, c’est par ce biais que se transmettent le plus souvent les germes et les bactéries.

Par ailleurs, il est important de se laver les mains régulièrement, notamment après s’être mouché ou avoir éternué, ou après avoir été en contact avec une personne porteuse d’un virus….

Se laver les mains de manière efficace, c’est passer le savon entre les doigts. Pensez à rincer les mains de votre enfant avant de lui donner la savonnette afin que celle-ci ne devienne pas un nid à microbes. Et pour une meilleure hygiène, coupez-lui les ongles pour éviter que les saletés ne se placent dessous.

Des produits permettant de laver ou de désinfecter les mains existent et sont pratiques notamment lorsque vous êtes à l’extérieur… Lingettes ou gels, prenez-en toujours un dans votre sac, en cas de besoin.

Une journée mondiale du lavage des mains

Le 15 octobre 2008 a été lancée la première journée mondiale du lavage des mains par le Partenariat Public-Privé pour le lavage des mains au savon, afin de sensibiliser petits et grands à ce geste simple et à ses bénéfices sanitaires. Chaque année, près de 200 millions de personnes, un million d’écoles et 100 pays à travers le monde s’engagent, lors de cette journée internationale, à encourager les enfants à se laver les mains régulièrement. L’Unicef rappelle en effet que la diarrhée est la deuxième cause de mortalité chez les enfants âgés de moins de cinq ans : chaque année, 600.000 enfants en décèdent. Pourtant, le lavage des mains avec du savon est l’une des solutions les plus efficaces contre la maladie.

Enfin, si votre enfant rechigne à se laver les mains régulièrement, des applications ludiques et virtuelles ont été développées afin d’initier les tout-petits à l’hygiène des mains, comme l’application mobile “L’aventure du lavage des mains d’Ella”, destinée aux enfants de 2 à 6 ans.

 

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.