La première rentrée scolaire, quel événement ! Voilà que votre bout de chou entre dans la cour des grands, muni de son adorable sac à dos. Souvent redoutée par l’enfant, et les parents, l’entrée en maternelle se prépare, s’organise et s’anticipe, pour se dérouler de la manière la plus sereine possible.

Vous êtes trop stressée pour savoir comment aborder la rentrée avec votre enfant ? Pediact vous donne quelques astuces pour aider votre chérubin (et vous-même) à accepter cette première séparation.

Informer l’enfant plusieurs jours avant

Pour que votre bout de chou puisse se préparer mentalement et vous poser toutes ses questions, informez-le dès maintenant de la rentrée. Expliquez-lui calmement qu’il va rencontrer de nouveaux amis dans un super endroit, où de multiples activités auront lieu. Si possible, montrez-lui l’école quelques jours avant.

Impliquer l’enfant dans la préparation

Trousse, cartable, crayons, cahiers… faites les courses avec lui et laissez-le choisir ses affaires. S’il est acteur de sa rentrée, il acceptera plus rapidement ce moment. Avec un peu de chance, votre chérubin sera même pressé d’utiliser tous ses nouveaux accessoires !

La veille du jour J, vous pouvez même choisir avec elle ou lui les vêtements qu’il/elle portera.

Valoriser le fait qu’il soit « grand »

À partir de 3-4 ans, les bébés commencent à ne plus aimer cette appellation. Ils marchent, ils parlent, ils mangent seuls, ils sont persuadés d’être des « grands ». C’est le moment de valoriser ce nouveau statut en expliquant que les grands vont à l’école, pour s’amuser avec d’autres enfants de leur âge, et surtout apprendre des choses nouvelles.

C’est à partir de la rentrée que votre enfant va apprendre comment réaliser son rêve : devenir pilote, astronaute, pompier, vétérinaire, docteur… S’il le comprend, il acceptera la rentrée.

Parler de l’école de façon positive

Et si vous lui racontiez vos souvenirs d’école ? Certes, vous n’avez sûrement pas de souvenirs de la maternelle, mais vous trouverez tout de même des choses à dire qui s’y applique. Vous pouvez aborder vos rencontres, vos cours préférés, les activités que vous faisiez durant la récréation, les anniversaires organisés par la maîtresse, les sorties scolaires… Ces récits aideront votre bout de chou à se projeter dans ce nouvel environnement.

Anticiper les difficultés

Bien sûr, tout n’est pas rose à l’école et votre chère tête blonde doit le savoir. En plus des moments récréatifs, il doit savoir qu’il y aura des périodes d’apprentissage, ainsi que des règles à suivre. S’il n’a pas l’habitude de vivre en communauté, il faudra parler des règles collectives avec lui. De même, si votre enfant se déconcentre facilement, apprenez-lui à écouter davantage.

Sans l’effrayer, vous pouvez aussi aborder la question des moqueries ou des autres enfants, parfois peu gentils. Si quelqu’un est méchant, il doit savoir quel comportement adopter : l’ignorer, puis en parler avec la maîtresse ou avec vous,

Rassurer l’enfant sur le transport

Pour que votre enfant ne confonde pas séparation et abandon, expliquez-lui clairement les horaires de maternelle, mais aussi les transports. Qui l’emmène ? Qui vient le chercher ? A quelle heure ?

S’il est gardé par une autre personne après l’école, précisez également l’heure à laquelle vous viendrez le chercher.

 

Le meilleur moyen d’aborder la rentrée avec votre enfant est de le faire dès maintenant, de manière prudente, mais positive ! Impliquez-le dans les préparatifs et listez tous les bons côtés de l’école. Selon la personnalité de votre bambin, vous saurez sur quels points positifs insister : les camarades, les cours de dessin, les activités sportives…