publié le: 15 juillet 2015
catégorie: ORL

Prévenir et soulager le mal de gorge de l’enfant

Les enfants sont très sensibles aux angines, car leurs anticorps sont encore trop faibles. Il est donc important d’opter pour une méthode préventive. Le but est de réduire les risques d’infections qui peuvent altérer sa santé. Par contre, il est recommandé de consulter un médecin compétent au cas où votre enfant a des maux de gorge. Détecter les symptômes révélateurs de cette maladie et agir en conséquence vous éviteront des complications inutiles.

 

L’attitude à adopter en cas de mal de gorge

Quand votre enfant vous dit qu’il a mal à la gorge, proscrivez l’automédication, surtout lorsqu’il n’y a aucun signe de rhinopharyngite. Vous avez la possibilité d’établir un diagnostic rapide qui vous permettra de prendre les dispositions nécessaires. Si votre enfant est âgé de plus de 6 ans, demandez-lui de faire du gargarisme. Pour cela, faites bouillir un verre d’eau et ajoutez-y une cuillérée à café de sel quand la température est supportable. Ce remède de grand-mère atténue rapidement la douleur. Veillez à ce que votre enfant boit fréquemment. S’il a du mal à déglutir, conseillez-lui de boire de l’eau glacée en petite quantité. Proposez-lui des aliments liquides en purée ou bouillies si le fait d’avaler de la nourriture lui fait mal.

 

Les traitements recommandés par le médecin

Lorsque le mal de gorge persiste pendant plus de 48 heures et qu’il devient insupportable, accompagné de fièvre, de vomissements ou de maux de tête, consultez sans tarder un médecin. Ce dernier tient compte de l’âge de votre enfant afin de lui prescrire le traitement adéquat. Chez des enfants de 0 à 3 ans, le médecin vous conseillera un traitement qui peut faire baisser la fièvre et soulager la douleur. Pour des enfants de plus de trois ans, le médecin examinera la gorge afin de déterminer si c’est une angine blanche ou une angine rouge. Il vérifie par la même occasion la présence de bactéries (de la famille des streptocoques), auquel cas il prescrit des antibiotiques. Dans le cas d’une angine virale, le praticien vous donnera des médicaments pour lutter à la fois contre la douleur et la fièvre.

 

Les mesures de prévention contre l’angine

Il n’existe pas de moyens efficaces pour éviter à votre enfant d’attraper une angine. La meilleure solution est de tout faire pour que celle-ci n’ait pas trop de conséquences. L’assèchement de l’air en hiver est une des raisons principales provoquant cette maladie. Les muqueuses sont donc plus vulnérables face à ce type d’infection. Il vous est donc recommandé d’utiliser des humidificateurs quand le système de chauffage est en marche. Quant à la saison d’été, l’alternance subite du froid et du chaud peut entraîner un affaiblissement des muqueuses chez vos enfants. Il en est de même pour l’air conditionné. C’est également à cette période que le corps émet beaucoup de transpiration. Cette dernière refroidit rapidement la surface du corps et affaiblit le système d’immunité de votre enfant. Ainsi, changez immédiatement ses vêtements quand ils sont trompés de sueur.

Dernier conseil, évitez à vos enfants d’être exposés dans des salles enfumées. En plus d’être à l’origine d’une angine, les fumées de cigares ont d’importantes conséquences sur la voie respiratoire d’une personne.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.