Quelle alimentation pour mon bébé entre 6 et 8 mois ?

publié le: 20 avril 2015

Lorsque votre bébé atteint ses 6 mois, commence la diversification alimentaire. Il va tout d’abord découvrir ses premières purées de fruits ou de légumes cuits. Progressivement, entre six et huit mois, vous pourrez commencer à introduire de nouveaux aliments, pour son plus grand bonheur et pour lui permettre de poursuivre son développement.

La base de l’alimentation reste le lait

Si vous allaitez votre enfant et souhaitez continuer, sachez que votre lait s’adapte naturellement à l’âge du bébé et à ses besoins. Si vous lui donnez des biberons, vous vous tournerez vers des préparations de lait infantile deuxième âge, adaptées à ses besoins, tant en termes de composition que de quantité. Dans tous les cas, le lait reste l’aliment de base de votre enfant. Vous allez peu à peu introduire des nouveautés, mais veillez à respecter deux règles :

  • un seul aliment nouveau doit être proposé par repas
  • si un aliment est refusé, n’hésitez pas à le re-proposer régulièrement, mais sans jamais forcer votre petit.

Commencez par les fruits et légumes types pommes, poires, carottes, haricots, choux-fleurs, etc. Puis vous pouvez présenter des purées de pommes de terre agrémentées de dinde, poisson (colin par exemple), blanc d’œuf dur ou jambon mixé. Enfin, des laitages peuvent également être proposés au tout-petit.

L’enfant est-il prêt à être diversifié ?

La diversification alimentaire commence généralement vers les 6 mois du bébé, afin de limiter les risques d’allergies et de détecter d’éventuelles intolérances. C’est pourquoi il est recommandé de demander conseil à votre pédiatre qui peut tout de même vous permettre d’entamer cette période dès les 4 mois de l’enfant. De plus, veillez à ce que votre petit sache tenir sa tête, afin que la prise du repas soit agréable pour lui.

C’est également à cet âge que diminue le réflexe d’extrusion. Celui-ci permettait jusqu’alors au bébé de rejeter naturellement tout élément dur, ce qui diminue les risques d’étouffement. Lors des premières purées, vous aurez peut-être l’impression qu’il recrache la nourriture, en fait c’est le fameux réflexe, qui va peu à peu disparaître.

Le temps des purées et des découvertes

Lorsque votre enfant saura tenir une cuillère, il aura peut-être envie d’essayer de manger seul. Laissez-le faire, en protégeant les alentours bien entendu, car cela favorise son autonomisation et lui permet de manger à son rythme.

De même, certains aiment picorer dans l’assiette de leurs parents et veulent vous imiter. Encouragez-les, tout en surveillant bien sûr que les aliments en question ne présentent aucun danger pour lui. Entre 6 et 8 mois, l’enfant est généralement calé sur les 4 repas classiques : petit déjeuner, déjeuner, goûter et dîner. Plus le temps des repas sera synonyme de fête et de plaisir, plus votre enfant appréciera de découvrir de nouvelles saveurs.

Faites également attention à ne pas prendre l’habitude de calmer les pleurs de votre bébé avec de la nourriture, afin d’éviter les problèmes d’obésité. L’enfant doit pouvoir manger lorsqu’il a faim et s’arrêter une fois qu’il est repu, quel que soit son appétit. En effet, la régulation se fait naturellement, sauf cas exceptionnel.

En grandissant, votre enfant va voir arriver ses premières dents et pouvoir commencer à mâcher des aliments mous (comme la banane, par exemple). Puis, lorsqu’il atteindra ses 12 mois, vous passerez du lait 2ème âge au lait de croissance. Et votre enfant continuera de pousser, pour votre plus grande joie !

 

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, ou quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.