publié le: 23 décembre 2016

Quelles précautions faut-il prendre au sport d’hiver avec des enfants ?

Précaution sport hiver enfant

Partir aux sports d’hiver avec ses enfants doit être un réel moment de détente pour toute la famille. Pour ne pas avoir de mauvaises surprises lors de votre séjour, quelques précautions sont à prendre en amont et sur place. Petit tour d’horizon pour des vacances au ski réussies et sans encombre…

Quelques précautions à prendre avant le départ

  • Si vous voyagez avec un nourrisson de moins de 1 an, assurez-vous que votre station de ski ne dépasse pas les 1200 mètres d’altitude. Au-delà, l’enfant pourrait souffrir de la raréfaction de l’oxygène et de la baisse de pression. Après 1 an, votre enfant peut séjourner dans une station ne dépassant pas les 1800 mètres d’altitude.

  • En montagne, les conditions climatiques sont souvent différentes de celles que vous connaissez chez vous. Emportez des vêtements (et sous-vêtements) chauds et imperméables, ainsi que suffisamment d’affaires de rechange, car après une journée dans la neige les vêtements sont souvent humides. Si vos enfants ne skient pas encore, ils seront davantage confrontés au froid ; apportez bonnets, gants et écharpes, car ils sont plus sensibles au froid que les adultes.

  • Prévoyez une trousse de secours pour vos enfants comprenant : un thermomètre, de la crème de protection solaire à indice élevé et de la crème apaisante en cas d’éventuels coups de soleil, un stick à lèvres, une lotion antiseptique, des compresses et pansements, du paracétamol contre la douleur et la fièvre, une paire de petits ciseaux et tout autre matériel que vous jugeriez utile pour les soigner.

Quelques précautions à prendre lors de votre séjour

  • Si vous possédez votre propre matériel de ski, faites-le vérifier ainsi que celui de vos enfants par un professionnel : les fixations d’une paire de skis doivent être réglées selon le poids de l’enfant avant qu’il ne se chausse. Un mauvais réglage de ces fixations peut provoquer une chute : une entorse du genou sur deux est due à un mauvais réglage ! Son matériel doit toujours être adapté à son poids, sa taille, mais aussi son niveau.

  • Pour skier en toute tranquillité, vos enfants doivent impérativement porter un casque. Leur perception visuelle est différente de celle des adultes, elle est moins étendue et ils anticipent plus difficilement les obstacles, n’ayant pas toujours conscience du danger. Chaque année de nombreuses collisions ont lieu entraînant souvent des traumatismes crâniens.

    Avant d’acheter ou de louer un casque, votre enfant doit l’essayer afin de vous assurer qu’il est bien adapté à sa morphologie : il doit rester en place, ne pas bouger lors de ses mouvements de tête et ne pas gêner ni sa vue, ni son ouïe. Pour sa sécurité sur les pistes, le port du casque est fortement recommandé jusqu’aux 14 ans de l’enfant.

  • Protégez les yeux de vos enfants car ils sont très sensibles à la lumière et au soleil, même par temps nuageux. Pour bloquer efficacement les rayons UV, faites porter à vos enfants des lunettes de soleil (avec une monture enveloppante) mentionnant la norme CE, de catégorie 3 ou 4, afin de leur offrir une protection optimale. L’ophtalmie des neiges, méconnue et pourtant fréquente, est une inflammation douloureuse de la surface de l’œil et intervient parfois après seulement quelques heures d’exposition au soleil, voire quelques minutes.

  • La peau de vos enfants est plus fragile et plus sensible que la vôtre. En montagne, l’intensité des rayons ultraviolets du soleil, même par temps venteux ou couvert, agresse fortement la peau des enfants, car les rayons sont moins filtrés par l’atmosphère. De plus, le reflet de la neige agit comme un miroir sur la peau et peut provoquer de forts coups de soleil et brûlures. Il est essentiel d’appliquer une crème de protection scolaire d’indice minimum 50 et de protéger les lèvres de votre enfant en lui appliquant régulièrement du stick à lèvres.

  • Avant de partir sur les pistes, privilégiez un petit déjeuner équilibré et suffisamment copieux (à base de lait, céréales, fruits et tartines) afin de faire le plein d’énergie et veillez aussi à ce que votre enfant dorme suffisamment pour bien récupérer de sa journée sur les pistes.

  • Enfin, si les enfants peuvent se familiariser avec le ski dès l’âge de 3 ans, ne laissez jamais votre enfant seul sur une piste, quel que soit son âge. Plus téméraires et imprudents que les adultes, ils n’ont pas la même vision de la vitesse et du danger qu’eux.