La naissance de votre bébé approche et vous vous posez encore beaucoup de questions sur le déroulement de votre accouchement ? Pour ne pas trop angoisser avant le jour J, voici quelques conseils.

Les préparations à l’accouchement

Proposées à toutes les futures mamans dès le 7ème mois de la grossesse, les séances de préparation à la naissance permettent de mieux appréhender l’accouchement. Organisées par des sages-femmes, elles sont indispensables pour connaître les différentes étapes et le déroulement de l’accouchement. Ces cours, qui se déroulent généralement en petits groupes au sein de la maternité que vous aurez choisie ou chez votre sage-femme libérale, sont l’occasion d’aborder toutes les questions que vous vous posez afin d’être plus sereine le jour J. Contractions, perte des eaux, péridurale, césarienne, forceps et épisiotomie… tous les thèmes sont abordés.

Vous apprendrez aussi à bien respirer et à vous décontracter, ce qui vous sera utile lorsque vous devrez pousser pendant l’accouchement. Les papas sont aussi les bienvenus. Ils pourront, eux aussi, mieux comprendre vos besoins lors de la naissance et pratiquer quelques massages qui vous soulageront et vous apaiseront.

Différentes techniques de préparation à l’accouchement existent. En fonction de vos envies, vous pouvez par exemple opter pour des séances de chant prénatal qui permettent d’évacuer le stress et de trouver votre respiration en chantant.

Détendez-vous

Pour évacuer le stress avant la naissance de votre bébé, rien de tel qu’un peu de relaxation. Un bon bain vous permettra de vous détendre avant que vous n’ayez plus trop de temps pour vous occuper de vous, lorsque bébé aura pointé le bout de son nez. Renseignez-vous également sur les séances d’aquagym pour futures mamans, ou encore les cours de yoga.

Soyez organisée

Bébé arrive bientôt ? Avez-vous acheté tout le nécessaire pour bien démarrer ? Lit, poussette, accessoires pour la toilette, couches et body, lait premier âge et biberons (si vous n’allaitez pas)… Prévoyez tout le nécessaire pour ne pas avoir à vous en préoccuper après la naissance. En rentrant de la maternité, vous serez alors plus sereine, et par conséquent, moins stressée avant l’accouchement. Préparez environ un mois à l’avance votre valise pour la maternité. En effet, si votre valise est prête dès le début du 9ème mois, date à partir de laquelle votre bébé peut naître, vous serez certainement moins paniquée que si rien n’est prêt. Faites-vous une liste pour ne rien oublier !

Soyez entourée

Le futur papa, mais aussi vos parents ou beaux-parents peuvent vous aider à mieux appréhender votre accouchement. Organisez-vous avec le futur papa pour qu’il vous accompagne à la maternité le jour de l’accouchement, et si vous avez d’autres enfants, l’aide de votre entourage sera la bienvenue pour garder les plus grands.

Enfin, n’hésitez pas à contacter votre gynécologue ou votre sage-femme si vous avez la moindre question ou le moindre doute quant à la santé de votre bébé. L’expérience d’autres mamans ou futures mamans peut aussi être rassurante.

 

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.