publié le: 29 juin 2015

Retrouver la forme après la grossesse

Lors de la grossesse, puis de l’accouchement, le corps a subi de nombreux bouleversements physiques et physiologiques. Les hormones de grossesse, après avoir été au plus haut, baissent subitement après la naissance de l’enfant et cette chute peut entrainer un déséquilibre.

Le stress et la fatigue altèrent parfois l’humeur, d’autant plus que retrouver sa ligne est une préoccupation pour de nombreuses femmes. Rassurez-vous, retrouver la forme après une grossesse est possible et n’est pas un problème insurmontable.

Soignez votre alimentation pour booster votre énergie

Une alimentation équilibrée et variée est primordiale. Après 9 mois de grossesse, puis l’accouchement, votre corps a été mis à rude épreuve physiquement et émotionnellement. Votre organisme vit une brusque transformation et la fatigue accumulée en fin de grossesse laisse place à une forme de lassitude et de baisse de tonus. D’autant plus que pour se développer, votre enfant a puisé de nombreuses réserves de vitamines et minéraux pendant 9 mois.

Si votre silhouette n’est pas encore redevenue celle “d’avant bébé”, il est inutile de plonger dans un régime drastique pour la retrouver. Que vous allaitiez ou non, le retour à votre poids antérieur se fera progressivement.

Avant toute chose, vous devez bien vous nourrir pour reprendre des forces, en maintenant une alimentation saine et équilibrée.

Privilégiez certains aliments qui vous apporteront les valeurs nutritionnelles dont votre corps a besoin pour faire le plein d’énergie :

  • Le pain, les céréales, les pâtes, le riz ou encore les pommes de terre pour les glucides qu’ils contiennent.
  • Les viandes (notamment rouges qui renferment du fer), poissons, fruits de mer, œufs et légumineuses pour leurs nombreuses protéines.
  • Les fruits de mer
  • Les fruits et légumes pour faire le plein de vitamines.
  • Les produits laitiers pour leur calcium.

Buvez de l’eau, des tisanes et jus de fruits pour vous réhydrater et stimuler votre métabolisme.

Par contre, limitez la consommation de certains produits :

  • Les matières grasses ajoutées (celles que l’on ajoute soi-même, comme le beurre, la margarine ou encore l’huile), et celles dites “cachées” présentes dans les viennoiseries, les charcuteries, les sauces toutes faites, les plats cuisinés, etc.
  • Les produits sucrés (bonbons, sodas, gâteaux, etc.)
  • Le sel

 

Pratiquez des activités physiques douces pour une remise en forme sereine

Bien que votre corps reste fragilisé par l’accouchement, l’activité physique, jumelée avec de bonnes habitudes alimentaires, permet de le tonifier. Il ne s’agit pas de se lancer dans un exploit sportif, mais simplement de reprendre un peu d’exercice physique, tout en douceur.

La marche est l’activité idéale, dès la fin des saignements post-accouchement. Peu éprouvante physiquement, elle permet de réhabituer votre corps progressivement, et sans traumatisme, à l’exercice physique. Si le temps le permet, faites des promenades quotidiennes (au moins une demi-heure) avec bébé, cela vous permettra non seulement d’en retirer des bénéfices physiques, mais aussi de vous aérer et de renouer avec votre vie sociale.

La natation est une activité douce et complète : nager permet de travailler tous les muscles du corps (jambes, bras, dos et ventre), sans risque de chocs, mais aussi d’évacuer le stress. Sauf avis contraire de votre médecin, faites des longueurs de bassin à votre rythme, une à deux fois par semaine. La gym aquatique, dont de nombreuses piscines organisent des séances post-natales, peut aussi être une excellente alternative.

Le vélo, en appartement ou en extérieur, si vous vous sentez à l’aise en selle, est un bon exercice. Plusieurs fois par jour, à votre rythme, c’est un excellent moyen pour envisager, par exemple, un retour dans une salle de gym. Ce sport fait travailler vos bras, jambes, fessiers et abdominaux pour une parfaite remise en forme.

La gymnastique permet de muscler le ventre et de tonifier la poitrine. Elle est aussi un parfait entrainement pour réveiller toutes les autres zones musculaires. Comme la marche, la natation et le vélo, cette activité douce permet de renouer avec le sport, sans contrainte avec le périnée, même s’il est encore en rééducation.

Prenez le temps de vous ressourcer et de vous accepter telle que vous êtes. Ces instants de détente ne doivent pas vous faire culpabiliser, ils sont précieux pour que vous puissiez être en pleine forme et assumer pleinement votre rôle de maman.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.