publié le: 30 janvier 2015
catégorie: ORL

Rhume de l’enfant : comment le prévenir et le soigner ?

Chaque année, le rhume (ou rhinopharyngite), infection très courante, touche près de 10 millions d’enfants, surtout en périodes automnale et hivernale. Si cette affection peut évoluer spontanément vers la guérison sans traitement particulier, entre 7 et 30 % des enfants âgés de moins de 2 ans contractent une otite moyenne aigüe à la suite d’un épisode de rhinopharyngite persistant. Il est donc essentiel de prévenir l’apparition d’un rhume et de surveiller l’enfant, dès les premiers symptômes.

Qu’est-ce que le rhume ?

Le rhume est une maladie infectieuse des voies respiratoires supérieures (nez, bouche, pharynx et larynx) due à des virus présents dans l’air. On compte plus de 200 virus pouvant en être la cause, mais c’est généralement les rhinovirus qui en sont responsables, virus très actifs et contagieux, qui s’adaptent et croissent dans les voies nasales.

Très contagieux, les virus du rhume se transmettent d’une personne à une autre par un contact étroit, par exemple lorsqu’un enfant infecté tousse ou éternue trop près d’un autre enfant, mais aussi par l’inhalation de gouttelettes invisibles dans l’air. La transmission peut aussi se faire par un contact de main à main ou par l’intermédiaire d’un objet souillé par la salive. Si cette infection est généralement bénigne, un enfant peut contracter jusqu’à 10 rhumes par an, notamment lorsqu’il va en crèche ou à l’école, la vie en collectivité favorisant la transmission du virus.

Quels sont les symptômes du rhume ?

Les symptômes du rhume sont facilement identifiables. Ils apparaissent lorsque les virus envahissent les muqueuses du nez et de la gorge de l’enfant et peuvent évoluer dans un intervalle de 1 à 3 jours :

  • Maux de gorge
  • Écoulement nasal et congestion du nez
  • Éternuements répétitifs
  • Gêne pour respirer
  • Maux de tête dus à la congestion nasale
  • Fièvre modérée (inférieure à 39 °C) et frissons

La plupart du temps, le rhume disparaît spontanément en une dizaine de jours, sans traitement particulier, les antibiotiques n’ayant aucun effet contre les virus qui provoquent le rhume. Toutefois, en fonction de la fragilité des muqueuses de l’enfant ou en présence d’une forte fièvre, certains troubles ORL peuvent apparaître et nécessiter une consultation médicale (complications bactériennes : otite moyenne aigüe, sinusites, conjonctivites), ainsi qu’un traitement spécifique.

Que puis-je faire pour soigner mon enfant en cas de rhume ?

Bien que le rhume disparaisse de lui-même en quelques jours, et que les médicaments n’accélèrent pas la guérison de l’enfant, il est important de le soulager rapidement afin d’améliorer son bien-être.

En cas de fièvre modéré (entre 38°C et 39°C) et de douleur, pour soulager votre enfant :

  • Proposez-lui régulièrement de boire de l’eau ;
  • Ne chauffez pas trop sa chambre (environ 18 °C-20 °C) ;
  • Ne le couvrez pas trop : la chaleur de son corps doit s’évacuer ;
  • Surveiller l’évolution de sa température ;
  • Administrez un antipyrétique/ antalgique si nécessaire (demandez conseil à votre pharmacien)

En cas de nez qui coule (écoulements clairs  évoluant vers des sécrétions jaunâtres) ou de nez bouché, pour soulager votre enfant :

  • Utilisez des mouchoirs jetables, du sérum physiologique ou des solutés dérivés de l’eau de mer, en dosettes à usage unique ;
  • N’utilisez pas trop souvent le mouche-bébé qui peut être irritant ;
  • N’utilisez pas les pulvérisateurs nasaux contenant des produits vasoconstricteurs avant l’âge de 15 ans ;
  • N’utilisez que des pulvérisateurs nasaux adaptés à l’âge de votre enfant. Au moindre doute, demandez conseil à votre pharmacien ;
  • Lavez le nez de votre enfant s’il est trop petit pour savoir se moucher.

En cas de toux ou de maux de gorge, pour soulager votre enfant :

  • Humidifiez les pièces ;
  • Proposez-lui régulièrement de boire de l’eau ;
  • Allongez-le sur le dos et surélevez le matelas au niveau de sa tête ;
  • Fractionnez ses repas pour qu’il ne se fatigue pas ;
  • Pour soulager son mal de gorge, PediAct propose Pharyndol®, spray topique issu de 15 années de recherche française, à administrer dès les premiers picotements ressentis. Ce spray agit également comme traitement curatif lorsque les douleurs sont déjà installées. A partir de 3 ans.

Comment prévenir le rhume et éviter sa transmission ?

Chez les tout-petits, le rhume est l’un des principaux motifs de consultation médicale. Leur système immunitaire n’étant pas encore mature, ils sont plus souvent malades que leurs ainés. Pour prévenir le rhume, et ainsi limiter le risque d’infections ORL récidivantes, il est essentiel d’adopter quelques gestes simples au quotidien :

  • Encouragez votre enfant à se laver fréquemment les mains avec du savon
  • Coupez-lui les ongles, afin qu’ils restent toujours propres
  • Lorsqu’il éternue ou tousse, apprenez-lui à poser un mouchoir sur sa bouche et son nez
  • Dans la mesure du possible, ne le mettez pas en contact avec une personne malade
  • Aérez sa chambre et les pièces à vivre tous les jours et assurez-vous qu’elles ne soient pas surchauffées (19° étant une température idéale)

Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien ou votre médecin si l’évolution des symptômes vous inquiète ou si son état général vous semble préoccupant.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *