Se lancer dans le langage des signes avec votre enfant

publié le: 11 mars 2020
catégorie: Autres sujets

Se lancer dans le langage des signes avec votre enfant

Vous avez envie d’expérimenter une autre méthode de communication que la parole avec bébé, par simple curiosité ou pour des raisons de santé ? Et si vous vous lanciez dans le langage des signes ? 

 

Langage des signes : quand peut-on commencer avec bébé ?

Sachez que l’on peut commencer très tôt le langage des signes avec bébé, dès l’âge de 7-8 mois. En effet, c’est à cette période précise que les tout petits commencent à imiter la gestuelle de leurs parents, et que la communication par les gestes se met en place. Cela vous permettra d’ailleurs de rentrer plus facilement en interaction avec lui. Certes, bébé ne parle pas, mais il a quand même beaucoup à partager.

 

Langage des signes ? L’adopter facilement et rapidement avec toute la famille

Pour une initiation simple et rapide, nous vous conseillons de vous lancer dans l’apprentissage des gestes de la vie de tous les jours :

  • Manger ;
  • Dormir ;
  • Papa ;
  • Maman ;
  • Biberon ;
  • Doudou, etc.

Initier bébé à la langue des signes a de nombreux avantages. Grâce à cette démarche, votre petit pourra facilement vous exprimer ce qu’il ressent, et ce, même s’il ne parle pas encore ou pas correctement. Aussi, vous pourrez mieux répondre à ses besoins du quotidien. Enfin, cela pourra qu’améliorer les interactions entre vous  et bébé. 

Enfin, ne croyez pas que l’apprentissage des signes viendra ralentir l’apprentissage de la parole. Bien au contraire. En effet, lorsqu’un enfant produit des mots ou des gestes, c’est toujours la même zone du cerveau qui est activée.

 

Mon enfant est sourd ou malentendant : zoom un apprentissage plus poussé

Si votre enfant est sourd ou s’il rencontre un problème de surdité, il est de la plus haute importance qu’il puisse communiquer le plus rapidement possible, que ce soit grâce à la LPC (Langue française parlée Complétée) ou à la LSF (la langue des signes française).

La LPC a été conçue pour aider l’enfant sourd à percevoir visuellement la langue parlée. Cette technique apporte toutes les informations manquantes, et dissipe les nombreux problèmes de compréhension qui peuvent apparaître avec la lecture buccofaciale (autrement dit lire sur les lèvres). La LPC est un bon outil pour débuter la communication des signes avec un enfant sourd ou malentendant.

 

Zoom sur la langue des signes française (LSF)

La LSF est une véritable langue à part entière. Cette dernière permettra à l’enfant et aux parents d’exprimer une pensée dans une forme aussi structurée que la parole. 

Pour que l’enfant acquiert un bon LSF, les parents doivent également dialoguer avec lui de cette manière, afin qu’il assimile dès son plus jeune âge la technique : associer un signe à une personne, une chose à une action… Afin de recréer de véritables phrases en signant. 

Par ailleurs, il est conseillé d’apprendre la langue des signes française avec des enseignants spécialisés ou des éducateurs sourds qui connaîtront parfaitement la LSF. 

Enfin, si vous signez devant votre enfant ou si vous lui apprenez à signer, n’oubliez pas que les expressions corporelles, ainsi que celles du visage, sont extrêmement importantes. En effet, les mimiques participent pleinement à la compréhension du message.

 

Ce qu’il faut retenir :

Se lancer dans le langage des signes est une belle aventure. Vous pouvez commencer l’initiation avec bébé avant 10 mois, en introduisant quelques gestes simples du quotidien. Ces derniers vous aideront même à mieux comprendre les besoins de votre tout petit. 

Si votre enfant est sourd ou malentendant, la langue des signes n’est pas une option. Entourez-vous d’un professionnel qui pourra vous initier vous, et votre enfant, à la langue des signes française, afin que votre petit puisse rapidement communiquer, s’épanouir et découvrir le monde extérieur. 

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.