Les coliques du nourrisson touchent environ un nouveau-né en bonne santé sur cinq. Ces maux de ventre fréquents sont probablement dus à un manque de maturité du système digestif. Caractérisées par des pleurs incessants difficiles à apaiser, les coliques apparaissent en général vers les 15 premiers jours de vie et disparaissent sans raison apparente vers l’âge de 4, voire 6 mois.

Si les causes en restent inexpliquées, les coliques du nourrisson sont une source de stress importante pour les parents qui se sentent impuissants face aux pleurs de leur bébé. Pourtant, apaiser et soigner ces coliques, c’est possible.

L’homéopathie

Les symptômes des coliques du nourrisson peuvent être soulagés par un traitement homéopathique. Composée essentiellement d’extraits de plantes naturelles, cette médecine douce est sans danger pour le nouveau-né. Mélangées dans un biberon avec un peu d’eau, les granules homéopathiques seront facilement absorbées et sont parfois conseillées mais peu ou aucune étude sérieuse ne permet de défendre leur efficacité.

Demandez conseil à votre médecin afin qu’il adapte le traitement à votre enfant.

La phytothérapie

La phytothérapie est une médecine fondée sur l’utilisation des plantes médicinalesLes tisanes à base de fenouil apportent un effet apaisant sur les spasmes abdominaux du nourrisson et facilitent sa digestion. Administrées en pipette ou dans un biberon, il est possible d’y ajouter de la camomille, de la mélisse ou encore de la verveine. Aussi, ce n’est pas parce que les plantes sont naturelles qu’elles sont sans danger, et les plantes habituellement indiquées pour le bien-être intestinal n’ont pas d’effet notoire sur le renforcement de la flore intestinale.

Là aussi, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

Les massages

De légers massages abdominaux soulageront le nouveau-né, car ils lui permettront d’évacuer les gaz ou selles qui lui procurent cette douloureuse gêne. Pensez à ne faire ces massages qu’à distance des tétées ou biberons (au moins une demi-heure) afin d’éviter tout risque de régurgitations.

Voici trois petits exercices très faciles à réaliser :

  • Allongez votre bébé sur le dos, tenez délicatement ses chevilles et pliez doucement sa jambe droite sur le ventre, puis détendez-la. Recommencez avec l’autre jambe. Vous pouvez faire ce mouvement 3 à 4 fois de suite.
  • Posez la paume de votre main à la hauteur de sa hanche droite. Faites ensuite glisser lentement vos doigts vers le haut de sa cage thoracique, puis redescendez votre main vers la hanche gauche. Vous pouvez répéter ce massage 3 à 4 fois.
  • Mettez deux doigts à côté de son nombril. Appuyez doucement tout en faisant un mouvement circulaire. Recommencez le massage en utilisant tous vos doigts de façon à élargir le cercle de massage. Vous pouvez renouveler cet exercice 3 à 4 fois.

Ces massages, le contact et la chaleur de vos mains vont rassurer votre bébé et vous offrir la joie de le voir enfin apaisé.

D’autres solutions efficaces existent pour prendre en charge les coliques de votre bébé et le soulager rapidement, consultez votre médecin ou votre pharmacien, ils sauront vous conseiller et vous guider.

Alice du Laboratoire Pediact

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.