publié le: 8 décembre 2014
catégorie: Dermatologie

Soulager un enfant souffrant d’eczéma et limiter l’apparition des plaques

Enfant qui a de l'eczéma sur les mains

L’eczéma, ou dermatite atopique, est une maladie cutanée de plus en plus courante chez nos enfants. Voici nos conseils pour détecter un eczéma, limiter la survenue des plaques qu’il provoque et soulager votre petit. Sachant, bien entendu, qu’en cas d’apparition de symptômes, il convient en premier lieu de consulter le pédiatre qui suit l’enfant.

Un trouble dermatologique de l’enfant lié aux terrains allergiques

L’eczéma apparaît très souvent chez les enfants qui ont un terrain allergique génétique (l’un ou les deux parents souffrant eux-mêmes d’allergie). Il peut survenir dès la naissance : chez le nourrisson, on l’observe souvent au niveau des joues. Chez les plus grands, on peut en trouver sur l’ensemble du corps, avec une fréquence importante au niveau des plis (coudes, genoux…).

Il se manifeste par des plaques très sèches et rougeâtres, dues à l’inflammation cutanée, qui peuvent former des squames, voire des lambeaux, lorsqu’elles se détachent. Elles provoquent des démangeaisons parfois douloureuses, qui peuvent amener le bébé à se gratter, parfois jusqu’au sang, ce qu’il faut bien entendu éviter à tout prix. En effet, cela ne fait qu’aggraver la douleur et peut provoquer des surinfections cutanées parfois graves puisque les bactéries peuvent s’introduire dans l’organisme.

Cette dermatite atopique est, de plus, accentuée par les agressions extérieures : air très sec, trop chaud ou très froid ; présence de produits chimiques irritants…

Comment limiter la survenue des plaques d’eczéma

La première des choses à faire en cas de doute est de consulter un médecin afin qu’il confirme la présence ou non d’eczéma chez l’enfant, et prescrive un traitement adapté. Cette maladie étant d’origine allergique, la meilleure solution est de limiter le contact avec l’allergisant. Reste que celui-ci n’est pas forcément connu ou qu’il peut y en avoir plusieurs. Il existe aujourd’hui des techniques pour tenter de déterminer l’origine des allergies, mais les réponses sont encore malheureusement limitées.

La peau de votre petit devra être protégée et hydratée régulièrement. Ainsi, pensez à humidifier l’air de votre intérieur et de la chambre d’enfant, notamment en hiver. La température ambiante ne doit pas être trop élevée. À l’extérieur, couvrez bien votre bébé, surtout s’il y a du vent.

Pour le bain, n’utilisez que des produits doux et adaptés, sans frotter la peau trop fort. Ensuite, séchez-le délicatement. Évitez lingettes, assouplissants et certaines lessives, qui peuvent irriter la peau. Vérifiez également que ses vêtements et sa couche ne provoquent aucun frottement et ne le serrent pas trop.

Soulager l’enfant pour limiter l’impact de l’eczéma et des démangeaisons

Il est essentiel de soulager la douleur des démangeaisons ressenties par l’enfant. Pour son confort physique et moral, bien entendu, mais également pour éviter qu’il ne se gratte. Crèmes et huiles hydratantes vous seront conseillées par le médecin qui suit votre enfant, pensez à les appliquer régulièrement, en action préventive ou curative selon le cas. Une fois les plaques présentes, une crème émolliente permet d’accélérer la cicatrisation. En cas d’inflammation importante, le pédiatre ou le dermatologue peut éventuellement préconiser l’usage local d’anti-inflammatoires (cf. fiche modèle de l’OMS).

Vous veillerez également à couper les ongles de l’enfant et à lui apprendre à se laver correctement les mains, pour limiter les risques d’infection.

Si vous avez des allergies et soupçonnez votre petit d’en souffrir également, une consultation médicale s’impose. L’eczéma est une affection cutanée certes bénigne, mais qui peut s’avérer très inconfortable pour l’enfant. Il est donc essentiel d’en prévenir l’apparition des symptômes et de les traiter une fois survenus.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.