publié le: 11 juin 2019

Télévison surveiller enfants

Bien qu’aucune loi n’impose un âge minimum pour commencer à regarder la télévision, les contenus proposés par cette dernière peuvent parfois ne pas être adaptés à tous et plus particulièrement, aux plus jeunes. En effet, certains contenus peuvent avoir une influence négative sur un public encore jugé influençable. C’est pour ces raisons que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) s’engage à protéger le jeune public en intégrant des signalétiques liées à l’âge sur les programmes “sensibles” et en partageant  des campagnes de sensibilisation sur nos écrans chaque année. Les chaînes de télévision quant à elles, favorisent la diffusion de programmes destinés au public familial en journée, ainsi qu’en première partie de soirée.

Cependant, malgré ces mesures préventives, certains programmes diffusés à une heure de grande écoute peuvent connaître des débordements ou aborder des thématiques spécifiques qui nécessitent une plus grande surveillance du côté des parents. Alors pourquoi faut-il surveiller ce que vos enfants regardent ?

 

Le contenu peut avoir un impact négatif sur mon enfant

 

Dans sa campagne “Utiliser les écrans, ça s’apprend”, le CSA rappelle que les programmes proposés par la télévision peuvent influencer le public sur leur comportement, leur personnalité et leurs relations sociales. Cette influence néfaste peut avoir un impact sur les enfants et adolescents qui ont tendance à s’identifier aux héros de leurs émissions et à se projeter dans un univers où fiction et réalité peinent à se distinguer. Les paroles, images et vidéos diffusées peuvent leur inculquer de mauvaises pensées pouvant perturber leur jugement sur le monde qui les entoure et provoquer des écarts de comportement et langage (violence, insultes, stéréotypes etc.). Personnalités politiques, professionnels de santé et associations ont déjà pointé du doigt différents programmes diffusés à une heure de grande écoute sur les chaînes publiques jugés trop violents ou vulgaires pour ce public. Parmi ces programmes, nous pouvons retrouver différentes émissions de téléréalité, des émissions de divertissement, ou encore, les dessins  animés japonais où la nudité et la violence sont présentes.

Les années 2000 ont également été marquées par l’arrivée de la série Skins, controversée pour sa représentation des adolescents face à l’alcool, la drogue et le sexe qui a généré par la suite le phénomène des “Skins Parties” qui tentaient à imiter les soirées des héros de la série.

 

Comment préserver vos enfants des programmes dangereux ?

 

Différentes mesures peuvent être mises en place pour vous aider à empêcher l’accès de vos enfants à des contenus sensibles.

 

Orientez vos enfants sur des programmes adaptés à leur âge

 

Tout en limitant les temps de visionnage, les enfants peuvent commencer à regarder la télévision avec parcimonie dès 3 ans. Entre 3 et 8 ans, favorisez le visionnage de programmes ludiques proposés par les différentes chaînes dédiées aux enfants comme Gulli, ou encore Piwi par exemple. L’avantage de ces chaînes jeunesse est que le contenu diffusé est adapté aux plus jeunes. De plus, certains dessins animés diffusés permettent aux enfants d’apprendre de nouvelles choses tout en s’amusant. À partir de 8 ans, vous pouvez commencer à les orienter sur des séries familiales et émissions de divertissements tout en gardant un contrôle sur les programmes choisis.

 

Activez  l’option “contrôle parental” sur votre téléviseur

 

Le contrôle parental est un système de sécurité disponible sur les téléviseurs et décodeurs TV. Il vous permet d’interdire l’accès à certaines chaînes susceptibles de choquer vos enfants en les verrouillant avec un code. Vos enfants peuvent ainsi regarder la télévision sans pour autant tomber sur des programmes qui ne leur sont pas destinés.

 

Respectez la signalétique des programmes

 

Comme vous l’avez surement remarqué, certains programmes peuvent être peuvent contenir une signalétique liée à l’âge (-10 ans, -12 ans,  -16 ans et -18 ans) durant leur diffusion. Ces signalétiques mises en place par les chaînes de télévision ont pour but d’avertir le public sur le contenu diffusé. Différents critères sont pris en compte par les comités de visionnage des chaînes qui ont pour mission de classer les programmes par catégorie d’âge et de protéger au mieux le jeune public des contenus pouvant heurter leur sensibilité (violence, sexe, langage etc.). Bien que la classification des programmes puisse parfois être jugée sévère ou laxiste par certains parents, le CSA rappelle néanmoins que la présence d’un parent est recommandée lorsque l’enfant est devant la télévision.

 

Instaurez un dialogue avec vos enfants

 

Comme le rappelle le slogan de la dernière campagne de sensibilisation du CSA “Ce qu’ils regardent, ça nous regarde tous”. Malgré toutes les mesures de prévention existantes, il se peut que certains programmes diffusent des images choquantes comme les journaux télévisés par exemple, pouvant heurter la sensibilité de vos enfants. Il est donc important d’être présent lorsque ce type de programme est diffusé afin de prendre le temps d’en parler avec vos enfants, de leur expliquer le contexte et de les rassurer.

 

Ce qu’il faut retenir

 

Le contenu proposé par les émissions, films et séries peut avoir une influence sur le développement de votre enfant et sur ses relations avec le monde. Bien que le contenu reste fictif et qu’il soit principalement destiné à du divertissement, l’interprétation reste différente en fonction de l’âge et de la sensibilité de votre enfant. Il est donc bien important de surveiller ce qu’il regarde et d’instaurer un dialogue autour de ce qui peut heurter sa sensibilité.

 

Pour cela, nous vous recommandons de :

  • ne pas laisser vos enfants seuls devant la télévision ;
  • bien prendre en compte la classification des programmes ;
  • sélectionner des chaînes et programmes adaptés à l’âge de votre enfant ;
  • utiliser l’option de contrôle parental disponible sur votre box et/ou votre télévision.

 

Toutefois, les smartphones, tablettes et ordinateurs nous obligent à redoubler d’efforts dans la surveillance des contenus et le temps passé sur les écrans. N’hésitez pas à utiliser le contrôle parental et restez à proximité de vos enfants lorsqu’ils les utilisent.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.