publié le: 18 février 2015
catégorie: ORL

Tout savoir sur l’otite moyenne aiguë de l’enfant et sa prise en charge

L’otite est une inflammation de l’oreille qui touche particulièrement les enfants âgés de moins de trois ans. La plupart du temps, l’otite est d’origine bactérienne et survient à la suite d’une rhinopharyngite. L’otite moyenne aiguë se développe dans la cavité osseuse et peut provoquer des sécrétions jaunâtres, en cas de perforation du tympan notamment. Quels sont les symptômes de l’otite moyenne aiguë (OMA) ? Quels sont les facteurs de risque et les traitements permettant de soulager et de soigner l’enfant ?

Quels sont les symptômes de l’otite moyenne aigüe ?

Comment reconnaître qu’un enfant souffre d’une otite ? Bien souvent, le simple fait que votre tout-petit se plaigne d’un mal d’oreille ou si vous remarquez une baisse d’audition, liée généralement aux oreilles bouchées, il est probable que votre enfant souffre d’une otite moyenne aiguë. Une fièvre pouvant être supérieure à 38°C selon les cas, peut également accompagner l’infection.

S’il s’agit d’un nouveau-né, soyez attentif à ses comportements. En effet, trop petit pour exprimer son mal-être, celui-ci tentera de se faire comprendre avec des pleurs inhabituels, et vous remarquerez certainement qu’il est plus irritable que d’habitude, plus fatigué et qu’il peine à s’endormir. Il est possible également qu’il présente une perte d’appétit, des vomissements et une certaine fébrilité. Vérifiez enfin s’il se frotte l’oreille et si une sécrétion jaunâtre apparaît dans le conduit auditif.

Quels sont les facteurs de risque ?

Les enfants gardés en crèche sont plus susceptibles d’être malades que ceux étant gardés à domicile, car la transmission des virus et des bactéries est favorisée en collectivité. Néanmoins, il faut savoir que l’otite, comme la plupart des maladies infantiles, est bénigne et contribue même au développement de son système immunitaire encore immature. En effet, lorsqu’un bébé a régulièrement des otites avant l’âge de trois ans, il est probable qu’il en ait de moins en moins passé l’âge de six ans. Autres facteurs de risque de développer une otite : une utilisation fréquente de la tétine, donner le biberon à votre bébé lorsqu’il est couché ou encore les naissances prématurées.

Que faire en cas d’otite moyenne aigüe ?

Consultez votre médecin si votre enfant a mal aux oreilles. S’il a de la fièvre (entre 38°C et 39°C), rien d’inquiétant car il s’agit d’une réaction normale de l’organisme contre l’infection, afin de lutter contre les microbes. En général, la fièvre s’atténue peu à peu pour disparaître trois jours plus tard. Il est important de surveiller l’évolution de la température de votre enfant.

N’hésitez pas à proposer régulièrement à boire à votre enfant et demandez conseil à votre médecin avant de lui donner un médicament qui pourrait le soulager.

Par ailleurs, il est recommandé de ne pas surchauffer sa chambre (20°C maximum) et de ne pas trop le couvrir afin de laisser la chaleur de son corps s’évacuer en cas de fièvre. A savoir également : l’avion est à éviter en cas d’infections ORL (Oto-Rhino-Laryngologiques) et le tabagisme aggrave les otites. Evitez donc de voyager avec bébé et de fumer en sa présence.

Quand faut-il consulter un médecin ?

Certains cas nécessitent une consultation rapide chez le médecin, notamment si votre bébé (moins de trois mois) a de la fièvre, et si votre enfant (plus âgé) atteint une température supérieure à 39°C. En cas de diarrhées et de vomissements également, afin d’éviter tout risque de déshydratation, n’hésitez pas à contacter votre médecin qui vous donnera un soluté de réhydratation (SRO). Enfin, en cas de somnolence, de gêne respiratoire, de maux de tête ou de tâches sur la peau, même si l’enfant n’est pas fiévreux, il est toujours préférable de consulter. Par ailleurs, les symptômes de l’otite ne doivent pas durer plus de deux à trois jours. S’ils continuent ou qu’ils réapparaissent après la fin du traitement, contactez de nouveau votre pédiatre. Celui-ci pratiquera un examen attentif du conduit auditif et du tympan, appelé otoscopie, et vous orientera si besoin vers un médecin ORL.

Comment soigner l’enfant ?

Les antibiotiques sont souvent efficaces pour soigner les otites moyennes aiguës (60-70% d’origine bactérienne), notamment pour les tout-petits de moins de deux ans. Pour les plus grands, un traitement antibiotique sera prescrit principalement en cas de fièvre et de douleurs à l’oreille. Les médecins recommandent généralement l’amoxicilline, destiné à améliorer l’état de l’enfant en quatre jours. Si ce n’est pas le cas et que les symptômes persistent, il ajoutera de l’acide clavulanique. Il faut compter entre cinq et dix jours pour que votre enfant guérisse complètement d’une infection ORL.

Dans certains cas, l’otite peut s’aggraver laissant apparaître des sécrétions dans le conduit auditif. Elle peut également se transformer en otite moyenne séreuse lorsque la trompe d’Eustache ne fonctionne pas correctement. Un épanchement peut alors se former derrière le tympan. Si celui-ci persiste au-delà de deux à trois mois ou en cas de risque d’atteinte de l’audition, le médecin peut proposer de poser des aérateurs trans-tympaniques (ou yoyos). D’autres traitements peuvent être suggérés en cas de récidives d’otites tels que l’ablation des végétations ou la prise en charge de certaines allergies chez l’enfant.

 

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.