publié le: 8 septembre 2014

Ces parasites, appelés pou de tête ou Pediculus humanus capitis, s’accrochent aux cheveux à l’aide de leurs pattes crochues et se nourrissent en aspirant le sang, après avoir piqué le cuir chevelu. 10% à 20% des enfants scolarisés, âgés entre 3 et 10 ans, sont concernés par les poux, qui provoquent des démangeaisons, voire même, dans certains cas, des surinfections si l’enfant se gratte avec des ongles sales. Comment se propagent-ils ? Comment les éradiquer et éviter une nouvelle contamination ? Quelles sont les précautions à prendre ? Les réponses à toutes vos questions pour venir à bout des poux !

Pourquoi les poux préfèrent-ils les têtes des enfants ?

Les poux s’attaquent principalement aux têtes des enfants. D’une part, parce qu’ils sont plus souvent collés les uns aux autres, d’autre part parce que la peau des enfants sécrète moins de sébum que celles des adultes. De plus, certains enfants attireraient davantage les poux que d’autres. En effet, le pou s’accrocherait avec plus de facilité sur les cheveux raides que sur les cheveux crépus, frisés ou très fins. 

Comment se propagent-ils ?

Ces petits parasites aiment voyager de tête en tête mais contrairement aux idées reçues, ils ne sautent pas comme des puces. Ils changent de tête essentiellement par contacts rapprochés, en glissant d’un cheveu à un autre lorsque les têtes se touchent, ou par l’intermédiaire de vêtements comme des bonnets, des écharpes, des élastiques, des barrettes, ou des objets (brosses à cheveux, oreillers)…

Quel est le cycle de vie du pou ?

Un pou femelle fécondé pond environ 10 oeufs par jour, soit 300 œufs par mois ! Ce sont des lentes. Collées aux endroits les plus chauds (nuques, oreilles et sous le front) et à moins d’un cm de la racine des cheveux grâce à la spumaline (ciment naturel puissant), elles éclosent au bout de 8 à 10 jours et se transforment en larves. En quelques jours, ces larves se transforment en poux et le cycle recommence.

Quels produits choisir pour éradiquer les poux ?

Si votre enfant a des poux, soyez équipé(e) : peigne fin, bonne vue et patience sont de mise ! Installez-vous pour vérifier dans un premier temps si les lentes sont vides ou si elles contiennent une larve, qui deviendra alors un pou. En cas de contamination et de lentes ou de poux vivants, vous devez traiter votre enfant à l’aide d’un traitement efficace que vous trouverez en pharmacie. Il peut s’agir d’une lotion composée d’insecticides dérivés des pyrèthres ou du malathion, destinés à tuer les parasites vivants. Vous devrez néanmoins répéter l’application huit jours plus tard dans le cas où des lentes non tuées par le traitement auraient éclos.

Quant aux sprays, ils sont déconseillés, notamment pour les personnes asthmatiques. De plus, bien qu’ils soient plus maniables, ils ne permettent pas une application uniforme sur le cuir chevelu et risquent de couler dans les yeux. Les shampooings ne sont pas non plus d’une grande efficacité, mais il en existe certains qui permettent de décoller les lentes si elles ont tendance à rester accrochées. Vous pouvez également utiliser de l’eau froide vinaigrée pour les enlever plus facilement, ce qui laissera en même temps des cheveux brillants. 

Une fois traité, comment éviter toute nouvelle contamination ?

On ne peut malheureusement pas empêcher les poux de revenir. Néanmoins, il est indispensable de traiter toute la famille, si possible le même jour, car une tête non traitée peut en transmettre à nouveau.

Par ailleurs, tous les objets ayant été en contact avec votre enfant : vêtements, serviettes de bain, draps, taies d’oreiller, housses de couette, couvertures, doudous, chouchous… doivent être lavés à 60°C. Pour les objets qui ne sont pas lavables en machine (canapé, tapis de jeux…), vous pouvez utiliser un aérosol spécial environnement. Quant aux brosses et autres objets,  désinfectez-les en les plongeant dans de l’eau bouillante, ou placez-les dans un sac en plastique hermétique (les poux ne survivent pas plus de 36 heures en dehors du cuir chevelu).

Enfin, la vigilance reste la meilleure des préventions ! Expliquez à votre enfant quelques règles simples à respecter à l’école : ne pas mettre sa tête en contact avec ses petits camarades, ne pas utiliser les brosses à cheveux ou les élastiques des autres, garder les cheveux attachés pour aller à l’école et ne pas porter les vêtements de copains, car ils peuvent contenir des poux.

 

Alice du Laboratoire Pediact

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.