Reflux, diarrhées, coliques, vomissements et constipations… Les troubles digestifs chez les nouveau-nés sont fréquents et souvent bénins, à condition de traiter les symptômes à temps et de surveiller votre bébé. Que faire en cas de troubles digestifs et comment réagir ? Voici quelques explications pour avoir les bons réflexes.

Des troubles souvent bénins

Le système digestif des bébés est particulièrement sensible. Il est donc fréquent que votre enfant souffre de coliques, de maux de ventre et parfois même de diarrhées ou à l’inverse, de constipation.

Les raisons de ces troubles peuvent provenir de l’alimentation mais ils peuvent aussi être causés par le stress et la fatigue, ou encore la température extérieure. Ces symptômes sans gravité doivent néanmoins faire l’objet d’une vigilance particulière.

Quand faut-il consulter ?

Si les troubles digestifs de votre nourrisson persistent au-delà de plusieurs jours, et qu’ils sont associés à de la fièvre, des vomissements ou encore une perte d’appétit, consultez votre médecin. Il peut en effet s’agir d’une gastro-entérite ou d’une autre maladie devant être traitée rapidement pour éviter que cela empire.

Selon la nature des troubles digestifs, le médecin pourra alors prescrire des médicaments contre la douleur, notamment pour soulager les maux de ventre chez l’enfant. Il pourra aussi proposer des anti-vomitifs ou encore des traitements contre la diarrhée ou la constipation. Et selon les cas et l’évolution de la maladie, des antibiotiques pourront lui être prescrits, en cas d’infection bactérienne.

En cas de diarrhée ou de vomissement, attention à la déshydratation !

En revanche, si votre bébé présente des selles liquides, veillez à ce qu’il ne se déshydrate pas. En effet, le corps d’un nouveau-né étant composé à plus de 80% d’eau, il est donc indispensable de surveiller l’évolution des symptômes et de réagir au plus vite. Le premier réflexe à avoir en cas de vomissements ou de diarrhée légère à modérée sera donc de le lui présenter un biberon d’eau de manière régulière, et de vérifier au fur et à mesure l’évolution des symptômes.

Vous pouvez aussi lui proposer des solutés de réhydratation. Afin de lutter contre les pertes hydriques causées par la diarrhée (ou les vomissements), le laboratoire Pediact propose par exemple le soluté de réhydratation orale Biogaia ProTectis SRO qui contient les minéraux et nutriments essentiels dont l’enfant a besoin pour se réhydrater. Il est recommandé en cas de gastro-entérite et vomissements chez le nouveau-né.

Quels réflexes contre la constipation ?

Il faut savoir que chez un bébé, on parle de constipation lorsque les selles sont rares, environ moins de trois fois par semaine. Rien ne sert donc de s’inquiéter si votre tout-petit n’a pas sali sa couche dans la journée… En revanche, si vous vous rendez compte que ses selles sont dures et sèches et que votre tout-petit a du mal en poussant, commencez par changer l’eau de son biberon en la remplaçant par de la Vittel ou de l’Hépar afin de favoriser sa digestion.

N’hésitez pas à consulter votre pédiatre si la constipation persiste. Celui-ci pourra alors vous orienter sur le traitement le plus adapté pour soigner votre tout-petit. Enfin, pour soulager votre bébé, vous pouvez aussi consulter un ostéopathe, qui, par des gestes simples, pourra rétablir le système digestif de ce dernier.

 

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.