Varicelle : quels symptômes préviennent la maladie ?

publié le: 8 avril 2016

Conseil pour la varicelle de l'enfant

La varicelle est une maladie infectieuse et très contagieuse qui apparaît dans 90% des cas durant l’enfance, avant l’âge de 10 ans. Si elle est le plus souvent bénigne, elle peut, dans de rares cas, provoquer des complications. Mieux connaître les symptômes et identifier les signes annonciateurs permet aux parents de prévenir la maladie chez l’enfant, et le cas échéant, de bien réagir en prenant toutes les mesures nécessaires afin de soulager leur petit malade.

 

Comment se transmet la varicelle ?

Très contagieuse, la varicelle se transmet principalement par voie aérienne ou au contact avec le liquide contenu dans les lésions cutanées présentes chez un enfant malade. C’est aussi par le biais des gouttelettes de salive que le virus peut se propager, notamment en cas d’éternuement ou de toux. Il suffit donc que des enfants jouent entre eux et soient en contact les uns avec les autres pour que la varicelle se propage au sein de la fratrie ou des camarades de classe. C’est aussi la raison pour laquelle il est recommandé de ne pas envoyer les enfants à l’école dès les premiers signes, période à laquelle ils sont déjà contagieux. Selon le réseau de surveillance de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et l’Institut national de santé, les épidémies de varicelle surviennent principalement à la fin de l’hiver et au printemps. Une période propice à laquelle les parents doivent redoubler de vigilance pour protéger leur tout-petit.

 

Quels sont les signes et les symptômes de la varicelle ?

Il faut compter entre 10 à 20 jours entre le contact avec le virus (type zona) et l’apparition des premiers symptômes. Il s’agit de la période d’incubation. Ainsi, si votre enfant attrape la varicelle, il se peut qu’il développe une fièvre modérée (entre 37,5°C et 38°C), et qu’apparaissent des douleurs abdominales. Soyez également vigilants en cas de signes de fatigue, d’écoulement nasal, de maux de tête et de gorge ou en cas de douleurs au niveau des articulations. Il est parfois difficile de reconnaître les signes annonciateurs de la varicelle, tant ils peuvent être la raison de nombreux autres facteurs.

 

Néanmoins, ces symptômes sont les premiers signes avant l’apparition, un ou deux jours plus tard, de lésions cutanées et de fortes démangeaisons qui caractérisent la maladie. Au départ, des tâches rosées sont visibles sur la peau, principalement sur le visage et le thorax puis sur le reste du corps. Elles se transforment ensuite en lésions puis en vésicules contenant un liquide transparent. C’est justement ce liquide qui est le plus contagieux.

 

Combien de temps l’enfant est-il contagieux ?

Un enfant est contagieux deux à trois jours avant l’apparition des éruptions cutanées, et ce, jusqu’à l’apparition des croûtes, soit 5 à 7 jours après. Au total, il faut compter en moyenne 10 jours pour qu’un enfant en soit totalement guéri.

 

Comment éviter les risques ?

Pour autant, quelques gestes d’hygiène sont à respecter. D’une part pour éviter la contagion des autres enfants qui côtoient celui qui a la varicelle, mais surtout pour prévenir les risques de cicatrices et de surinfection. Il est important de ne pas toucher ces vésicules et d’empêcher l’enfant de se gratter afin d’éviter les complications, notamment lorsqu’un tout-petit se gratte avec des ongles sales ou qu’il ne s’est pas lavé correctement les mains. De plus, les vésicules s’assèchent d’elles-mêmes en deux jours environ et se recouvrent d’une petite croûte qui tombera peu à peu, au bout du dixième jour. Apprenez à votre enfant à ne pas trop approcher ses frères et soeurs, à boire dans son propre verre, et à se laver régulièrement les mains. N’hésitez pas à lui proposer, s’il l’accepte, des gants afin d’éviter qu’il ne s’arrache les croûtes au risque de provoquer des cicatrices qui pourraient perdurer à l’âge adulte.

 

Nouveau call-to-action

L’équipe du laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.