Lorsqu’un enfant doit faire un séjour à l’hôpital, c’est toujours un moment difficile pour le malade et sa famille. Bien le préparer vous permettra d’atténuer le stress de chacun. Voici nos conseils avant, pendant et après l’hospitalisation, pour que votre enfant vive au mieux ces circonstances très particulières.

Se préparer avant l’hospitalisation

Quelle que soit la raison de l’hospitalisation de votre enfant, il est important de discuter des détails pratiques de son séjour : date, durée, ce que les médecins vont faire, pourquoi… Il est important qu’il sache que ce séjour a pour but de le faire se sentir mieux : soigner une maladie, réparer un os cassé… Bien entendu, votre discours sera adapté à l’âge de l’enfant et à ses éventuelles questions. N’hésitez pas à en parler avec le personnel qui va prendre en charge votre petit. Vous-même, posez toutes les questions nécessaires, tant au niveau pratique que médical.

Rassurez-le en lui disant que vous serez avec lui autant que possible et qu’il pourra sortir dès qu’il ira mieux.

Si c’est possible et que votre enfant est demandeur, pourquoi ne pas faire une visite sur place, en évitant les lieux qui pourraient avoir un impact négatif (urgences par exemple). En général, la zone pédiatrique est aménagée pour un accueil chaleureux : couleurs vives, jouets…

Enfin, préparez à l’avance tous les papiers nécessaires et faites les éventuels examens demandés, pour limiter le stress le jour J.

Pendant le séjour

Votre tout-petit se retrouve dans un environnement inconnu, plutôt impressionnant. Il est donc essentiel de recréer sa bulle autour de lui. Laissez-le choisir ses vêtements favoris, tout en veillant au côté pratique. Le doudou, la tétine, son jouet préféré seront ses compagnons pour le rassurer.

Vous pouvez également prévoir des petits jeux (crayons de couleur, gommettes, coloriages) et des livres ou des petites marionnettes pour lui raconter des histoires.

Durant tout le séjour, surtout s’il se prolonge, répondez aux questions de votre enfant et donnez-lui les informations dont vous disposez. En général, les parents (ou au moins l’un d’entre eux) ont la possibilité de rester dans la chambre. Dans certains hôpitaux, on trouve même des maisons pour les familles, situées à proximité. Pensez à vous renseigner, cela peut être utile.

Si le personnel médical vous donne le feu vert, vous pouvez prévoir une petite douceur ou une surprise pour l’hospitalisé. De même pour les visites, s’il n’est pas trop fatigué : il appréciera de voir son papy, sa grande sœur ou un camarade de classe. Autre idée : un dessin de ses amis ou une carte postale apporte toujours beaucoup de plaisir.

Le retour à la maison

Lorsque l’enfant quitte l’hôpital, il est important qu’il sache qu’il va mieux, qu’il a été bien soigné. S’il doit y retourner, pour une raison ou une autre, et qu’il en garde un souvenir positif, cela sera plus facile pour lui.

Le jour même de la sortie, malgré votre impatience, prenez le temps de voir le personnel médical et de finaliser tous les détails administratifs. Selon les besoins de votre enfant, il aura peut-être envie de dire au revoir. Pensez également à leur demander toutes les informations pour le suivi de votre enfant.

Une fois rentré à la maison, même si le souvenir est douloureux, si votre enfant a besoin d’en parler ou se pose des questions, n’hésitez pas à en discuter avec lui.

Pour toutes ces étapes, sachez que les bénévoles de l’association Sparadrap peuvent vous apporter leur soutien. Leurs rôles : informer et accompagner les enfants hospitalisés et leurs familles. Retrouvez l’ensemble de leur actions et de nombreux conseils sur leur site internet : www.sparadrap.org

Un enfant hospitalisé, c’est toute la famille qui est concernée. Mieux vous serez informés, plus vous serez calmes et prêts pour vivre ce moment certes angoissant, mais indispensable pour le bien-être futur de votre enfant.

Alice du Laboratoire PediAct

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.