A la naissance, la peau immature de bébé est très sensible, fragile et présente souvent des petits troubles. Nous vous proposons un tour d’horizon des principaux troubles cutanés du bébé de sa naissance à sa première année de vie. Avant toutes choses, face à tous signes cliniques, il est important de consulter un pédiatre qui posera son diagnostic.

Des troubles bénins et courants

95% des nourrissons présentent une lésion cutanée dans la première année de vie.

Très fine et perméable, la peau de bébé est particulièrement vulnérable et exposée aux agressions extérieures. Il faut donc bien protéger votre nouveau-né mais aussi être attentif, afin de pouvoir réagir dès l’apparition d’éventuels symptômes. Voici les plus courants à reconnaître :

  • L’érythème fessier est un symptôme très fréquent (plus de 8 bébés sur 10) chez le nouveau-né et le nourrisson. La peau du siège, en contact direct avec les couches, est irritée et rouge, ce qui est très inconfortable, voire douloureux pour l’enfant. La prévention de l’érythème fessier repose sur l’importance de l’hygiène du siège : 1- Nettoyage du siège 2- Choix d’une couche bien absorbante.
  • Les croûtes de lait (ou dermite séborrhéique) sont des lésions transitoires bénignes survenant le plus souvent au cours des premiers mois de la vie. Ces squames blanchâtres, dues à un excès de sécrétion de sébum, sont présentes sur le cuir chevelu du nouveau-né et plus rarement au niveau du front. Il est conseillé de surveiller l’évolution de ces squames et d’apporter un soin spécifique. BabyBene®, une nouvelle galénique douce et respectueuse de la peau de bébé, offre un confort d’utilisation pour une élimination rapide de ces croûtes de lait.
  • Les grains de milium sont des petits boutons cutanés blancs superficiels mesurant quelques millimètres de diamètre. Ces lésions sont fréquentes et souvent localisées au niveau du visage. Elles proviennent d’une obstruction des canaux sudoraux. Il est recommandé de bien laver le visage de votre nourrisson chaque jour à l’eau tiède et de bien sécher avec une serviette douce, sans frotter ni chercher à percer les petits boutons. Ces grains disgracieux disparaîtront souvent d’eux-mêmes.
  • L’acné du nourrisson, plus rare, se caractérise par la présence de pustules au niveau du front, des joues ou du menton. Souvent source d’inquiétude pour les parents, cette affection est cependant bénigne. Elle apparaît généralement entre le deuxième et le quatrième mois après la naissance et on la suppose liée à une accumulation d’hormones en fin de grossesse.
  • Le syndrome pied-main-bouche, quant à lui, est d’origine virale et se transmet par contact. Généralement bénin, il se caractérise par des vésicules rouges qui surviennent sur la plante des pieds, la paume des mains et, parfois, dans la bouche. Elles peuvent être accompagnées de fièvre légère, maux de ventre et de gorge, pendant environ une semaine.

Prévenir et limiter les affections cutanées chez le nourrisson et le bébé

Le respect de règles d’hygiène simples suffit souvent à limiter l’apparition et à favoriser la disparition de ces petites affections cutanées.

Il convient de nettoyer chaque jour la peau de votre bébé avec une eau tiède et surtout de bien sécher chaque repli avec une serviette propre et douce, sans frotter, ni chercher à gratter les petits boutons ou autres manifestations.

Dès la naissance, il est important de préserver et soulager la peau des plus petits. Ainsi face à tous symptômes cutanés, il est utile de consulter le pédiatre afin de poser le diagnostic.

Votre pédiatre vous indiquera clairement la prise en charge la plus adaptée, saura vous rassurer et apporter le suivi nécessaire.

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.