publié le: 5 juillet 2018
catégorie: Bien-être

Pouvons-nous éviter les coliques du nourrisson ?

éviter les coliques du nourrisson

Bien qu’elles soient fréquentes chez les tout-petits, les coliques du nourrisson restent encore mal comprises. Une immaturité du système digestif, une allergie alimentaire, un rythme biologique perturbé, un environnement stressant, … plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer l’origine des coliques du nourrisson. Pouvons-nous éviter qu’elles surviennent ? Zoom sur 5 moyens qui peuvent aider à prévenir les coliques du nourrisson.

Bien positionner bébé au moment du repas

Que bébé soit allaité ou boive au biberon, sa position au moment de s’alimenter a un impact important sur la digestion et le risque de coliques. Les pédiatres préconisent de placer bébé en position verticale, le dos bien droit et assez haut pour que sa bouche enveloppe bien le sein ou la tétine du biberon. De cette façon, vous évitez qu’il avale trop d’air et pouvez limiter le risque de coliques.

Ne pas négliger l’importance du rot après la tétée

Malgré une bonne position, les tout-petits peuvent avaler trop d’air à chaque tétée. Faire un rot est alors la meilleure solution pour évacuer cet excès d’air et ainsi limiter les coliques du nourrisson. Il arrive que votre bébé n’ait pas besoin de faire de rot ; toutefois, dans de nombreux cas, il est conseillé d’aider bébé à faire son rot après chaque repas. La méthode la plus courante consiste à tenir bébé en position verticale contre soi, la tête calée sur l’épaule, puis à tapoter doucement son dos.

Privilégier un environnement calme pour alimenter bébé

Comme vous, votre petit est sensible à son environnement au moment du repas. S’il y a trop de bruit ou d’agitation autour de lui, il peut avoir des difficultés à bien digérer. Il est ainsi conseillé de nourrir bébé dans un endroit calme et paisible. Une pièce avec une lumière tamisée est idéale.

Faire le point sur l’alimentation de bébé avec un pédiatre

Si votre petit a des coliques, n’hésitez pas à demander l’avis de votre pédiatre. Il vérifiera que tout va bien, s’intéressera à l’alimentation de votre bébé et vous donnera des conseils pour éviter ou soulager les coliques. Il est par exemple possible que votre pédiatre vous conseille sur le rythme ou la durée des tétées. Si vous n’allaitez pas votre nourrisson, il peut aussi vous suggérer de changer de formule infantile ou également de biberon.

Tester les bienfaits des massages pour bébé

Masser bébé peut avoir de nombreux atouts, et en particulier pour éviter et soulager les coliques du nourrisson. Vous pouvez par exemple effectuer un massage circulaire en posant deux doigts autour du nombril de bébé, puis en effectuant des cercles de plus en plus larges. Un autre massage du ventre est souvent plébiscité par les parents. Il consiste à allonger bébé sur le dos et à plier délicatement une de ses jambes sur son ventre, puis l’autre. Ce massage anti-colique est surnommé : le pédalo.

Des solutions existent pour soulager votre bébé ! Consultez votre pédiatre ou rendez-vous en pharmacie pour être conseillés.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.