publié le: 18 avril 2016

Mon enfant souffre d’éternuements à répétition, que dois-je faire ?

Enfant qui éternue à répétition

Éternuer est un symptôme fréquent et banal chez les enfants. Néanmoins, lorsque les éternuements sont répétitifs, ils provoquent de désagréables sensations pouvant être annonciatrices d’une allergie ou d’une infection virale. Comment réagir et soulager son enfant ?

Le mécanisme de l’éternuement

Imprévisible et involontaire, sonore ou discret, l’éternuement est une expiration d’air par le nez et la bouche provoquée par un mouvement soudain des muscles expirateurs, notamment du diaphragme et des muscles intercostaux. Il commence par une large inspiration que l’enfant contrôle, puis l’air est violemment expulsé par le nez.

Ce réflexe de défense répond généralement à une irritation des muqueuses nasales ou à la présence d’un corps étranger. Le nez expulse ainsi les agents irritants ou microbes pouvant être à l’origine d’une infection. Tant que les intrus ne sont pas chassés, les éternuements continuent. Le nez coule, les yeux picotent, l’enfant est alors fatigué par ces éternuements intempestifs qu’il a du mal à maîtriser.

Éternuement à répétition et allergies : attention !

Il faut apprendre à différencier un éternuement ponctuel, que tout enfant peut avoir à un moment donné, de celui dont la cause peut être symptomatique d’une suspicion d’allergie.

La rhinite allergique est l’une des principales causes d’éternuements à répétition. Plus ou moins virulente, elle est très fréquente entre les mois de février et d’octobre et handicape beaucoup le jeune enfant. Il éternue constamment, son nez coule, ses yeux sont larmoyants et il a mal à la gorge. S’ils persistent, ces symptômes peuvent avoir des répercussions sur sa qualité de vie. Son sommeil est de moins bonne qualité, il est fatigué et plus irritable au fil des jours.

Provoquée par le pollen des plantes, les acariens, les moisissures ou encore la pollution, la rhinite allergique doit être traitée rapidement, notamment si elle est persistante et/ou provoque une gêne respiratoire. Le médecin prescrira un traitement adapté, essentiel au bien-être du tout-petit.

Les éternuements répétitifs peuvent aussi être dus à une rhinopharyngite. Dans ce cas, la cause est infectieuse, provoquée par un virus, et ils disparaitront spontanément en quelques jours. Chez le jeune enfant, un corps étranger (petit jouet, cacahuète, perle, etc.) dans le nez peut aussi facilement passer inaperçu et déclencher une crise d’éternuements. Si un écoulement nasal purulent accompagné de saignements se manifeste, le tout-petit doit rapidement être présenté à un médecin, afin que ce dernier extraie le corps étranger.

Éternuements à répétition : quelles solutions ?

Dans des circonstances dites “normales”, il est inutile d’empêcher l’enfant d’éternuer. C’est un réflexe de défense sain permettant de nettoyer son nez, afin d’empêcher les impuretés qui s’y glissent de passer dans ses poumons.

Par contre, si ces éternuements sont répétitifs et persistants, il est fort possible que leur cause ne soit pas naturelle. Pour vous assurer que votre enfant ne souffre pas d’une allergie, notamment d’une rhinite allergique, consultez votre médecin. Il vous orientera vers un allergologue s’il l’estime nécessaire, afin que des tests appropriés soient réalisés pour déterminer la provenance de son allergie.

Si votre tout-petit souffre régulièrement de rhinite allergique ou de rhinopharyngite, LinfoVir®Plus peut être une solution efficace pour réduire le nombre d’épisodes annuels de rhinopharyngites et diminuer les symptômes de la rhinite allergique, assurant ainsi une meilleure qualité de vie à votre enfant.

 

Alice du Laboratoire PediAct
NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.