publié le: 2 juin 2014

Grossesse : les aliments recommandés et ceux à éviter

Maman choisit des aliments pour sa grossesse

Enceinte, votre alimentation requiert toute votre attention pour éviter les risques de fausse couche, malformation ou accouchement prématuré. Certaines bactéries ou parasites à l’origine de la listériose, la toxoplasmose ou la salmonellose et contenues dans notre alimentation, peuvent présenter des risques pour le bébé.

Les micro-organismes dangereux durant la grossesse

La listériose, due à une bactérie du genre Listeria, se trouve généralement dans les produits laitiers, fromages au lait cru et dans la viande mal cuite. Elle provoque des symptômes grippaux comme la fièvre et des courbatures. Nocive pour le fœtus, elle peut provoquer un accouchement prématuré ou une fausse couche. Des parasites peuvent également être dangereux pour le foetus en formation et peuvent causer des maladies comme la toxoplasmose. Certaines femmes sont immunisées contre cette maladie, et en général, votre gynécologue vous prescrira une prise de sang en début de grossesse pour s’en assurer. Si vous n’êtes pas immunisée, il faudra exclure de votre régime la viande crue ou saignante ou éviter les contacts avec un chat domestique qui pourrait vous exposer à l’agent pathogène. Enfin, la salmonellose est causée par une bactérie que l’on peut trouver dans les œufs crus et qui peut être responsable d’un accouchement prématuré. Il faudra donc dire provisoirement au revoir aux pâtes carbonara, aux mousses au chocolat ou aux crèmes aux œufs…

Les précautions à prendre durant la grossesse

Pour éviter d’exposer un fœtus à des agents pathogènes sérieux, il est recommandé de prendre quelques précautions durant votre cuisine, voire de bannir certains aliments.

Vous pouvez continuer à manger de la viande, à condition qu’elle soit parfaitement cuite, à plus 67°C. Les steaks tartares ou saignants doivent être évités au maximum durant les 9 mois de grossesse, notamment si vous n’êtes pas protégée contre la toxoplasmose. Le mouton et l’agneau sont des viandes dans lesquelles nous retrouvons le toxoplasme, il faut donc bannir ces aliments de votre assiette durant la grossesse. La charcuterie, ainsi que les crustacés et les coquillages, sont aussi à oublier durant ces quelques mois. Quant aux poissons, il faut limiter au maximum ceux qui sont crus, même s’ils sont marinés ou fumés.

Enfin, concernant les produits laitiers, il faut les prendre pasteurisés. Pour les fromages, privilégiez ceux qui sont à base de lait cuit et retirez les croutes. Il faut éviter les fromages crus qui peuvent contenir des bactéries du genre Listeria.

Bien entendu, l’alcool doit être totalement banni de votre alimentation durant la grossesse et le café doit être très limité, notamment au cours du 1er trimestre.

Les aliments recommandés

Après avoir vu la liste d’interdits, passons à une liste plus réjouissante : celle des aliments qui contribuent au bon déroulement de la grossesse.

Vous pouvez accompagner votre viande bien cuite par des légumes. Les légumes verts sont importants pour leurs apports en minéraux, indispensables pour renforcer le système immunitaire du fœtus. Vous pouvez aussi opter pour les autres légumes, ils contiennent de nombreuses vitamines qui vont aider votre bébé à se développer. Ils peuvent être consommés crus ou cuits.

Vous pouvez aussi préparer des féculents comme des légumineuses (pois cassé, lentille, fève…), des pâtes, du riz, du blé ou des pommes de terre. Ces aliments riches en glucides complexes favorisent le développement cérébral du bébé.

Pour les os de votre futur bébé, pensez aux produits laitiers pasteurisés, aux poissons en conserve comme le thon ou les sardines, qui lui apportent du fer, de la vitamine D et du calcium.

En dessert, tous les fruits sont autorisés pour leurs apports essentiels en vitamines et nutriments.

Concernant les boissons, il faut s’hydrater régulièrement avec de l’eau. Pour changer, vous pouvez boire des infusions et une tasse de thé de temps en temps. Quant au café, il devra être décaféiné pour limiter les risques.

Votre alimentation durant la grossesse est importante pour le développement de votre fœtus. Se préparer des repas sains et équilibrés garantit à votre futur bébé d’avoir une santé de fer pour son entrée dans la vie.

Alice du laboratoire PediAct

Cet article ne se substitue en aucun cas aux conseils d’un professionnel de santé et est avant tout à caractère informatif.