publié le: 3 septembre 2014

La cantine au coeur de l’équilibre alimentaire de votre enfant ?

cantine enfant

D’après l’INSEE, sept élèves de maternelle ou de primaire sur dix déjeunent à la cantine. Par choix ou par nécessité, nos enfants mangent donc au minimum quatre fois par semaine dans leur établissement. Mais les repas servis sont-ils équilibrés et sains ? Répondent-ils à leurs besoins nutritionnels ?

Petit zoom sur les cantines et les bonnes habitudes alimentaires de nos enfants.

La cantine, une restauration de qualité

La restauration scolaire est aujourd’hui une priorité de santé publique : qualité nutritionnelle des repas servis et équilibre alimentaire sont essentiels au bon développement psychomoteur et à la croissance des enfants. Les menus doivent couvrir au moins 40% des besoins d’un enfant que cela soit en calories, fer, protéines, phosphore, magnésium et vitamines.

Le décret et l’arrêté n°2011-1227 du 30 septembre 2011 vise à ce que la qualité nutritionnelle des repas servis dans la cadre de la restauration scolaire soit appliquée : « quatre ou cinq plats proposés à chaque déjeuner ou dîner, dont nécessairement un plat principal comprenant une garniture et un produit laitier ; respect d’exigences minimales de variété des plats servis ; mise à disposition de portions de tailles adaptées ; définition des règles adaptées pour le service de l’eau, du pain, du sel et des sauces ».

Parce que c’est la succession de plusieurs repas dans le temps qui permet d’atteindre un bon équilibre alimentaire et de saines habitudes, la réglementation des cantines est encadrée par des recommandations définies par le Plan National Nutrition Santé (PNNS), structure nationale qui offre des consignes fiables et scientifiquement prouvées : « de l’eau à volonté ; au moins 5 fruits et légumes par jour ; des féculents à chaque repas, en favorisant les produits céréaliers complets et les légumes secs ; 3 produits laitiers par jour ; 1 à 2 fois par jour un aliment du groupe viande / volailles / poissons / œufs ; au moins 2 fois par semaine du poisson ».

De plus, l’introduction d’une alimentation bio de plus en plus présente dans les établissements scolaires améliore la qualité des assiettes et sensibilise les enfants à la protection de leur environnement.

L’application des bonnes pratiques d’hygiène dans la préparation des plats servis aux enfants ainsi que la qualité nutritionnelle des repas proposés sont également contrôlées par des inspecteurs des directions départementales.

Les repas à la cantine de nos élèves, petits ou grands, sont donc très bien encadrés par une réglementation et des recommandations précises afin de leur offrir une diversité de plats associée à des portions nécessaires à leurs besoins et cela en fonction de la classe d’âge à laquelle appartient l’enfant.

Prolongez à la maison les bonnes habitudes alimentaires prises à la cantine

Si l’école est un lieu privilégié pour adopter de bonnes habitudes alimentaires et éveiller le goût des enfants dès le plus jeune âge, elle est aussi là pour mieux informer les parents sur les questions de sécurité alimentaire.

Aujourd’hui, près d’un enfant sur six est en surpoids et l’obésité est en perpétuelle progression. Il est donc devenu primordial de veiller à l’équilibre nutritionnel de ses enfants en dehors des repas pris à la cantine : un petit déjeuner sauté par crainte d’être en  retard ou du grignotage de la sortie des classes jusqu’au dîner sont des attitudes à proscrire.

Une journée s’articule autour de trois repas et d’un goûter qui doivent couvrir les besoins nutritionnels nécessaires à votre enfant. Préparez des menus variés et équilibrés selon les mêmes recommandations définies par le Plan National Nutrition Santé (PNNS) et suivies dans les cantines. Le menu de la cantine est affiché devant l’école, vous pourrez ainsi préparer et adapter le repas du soir afin de compléter les apports alimentaires que votre enfant aura reçus au déjeuner.

Bannissez les boissons sucrées (sodas ou autres) qui regorgent de sucre et n’apportent aucune sensation de satiété à votre enfant. Seule l’eau est essentielle à son organisme.

Une alimentation trop riche en calories, composée d’aliments trop gras, trop sucrés ou encore trop salés, créera un déséquilibre alimentaire néfaste pour votre enfant.

Enfin, dans la mesure du possible, partagez vos repas en famille à des horaires réguliers : votre enfant aura bien plus de plaisir à manger dans une ambiance calme et sereine et vous pourrez ainsi davantage le sensibiliser à ce qu’il mange et stimuler ses papilles !

 

Alice du Laboratoire Pediact

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *