publié le: 7 mai 2014

Le goûter, un repas à ne pas négliger chez les enfants

goûter chez les enfants

Erigé en véritable tradition d’après école, le goûter est sans conteste le repas préféré de tous les enfants. Certains parents doutent  néanmoins de son importance et l’assimilent à du grignotage pouvant mener à de mauvaises habitudes alimentaires. Bien que cela puisse être le cas si votre enfant se gave de chocolat et de biscuits pour son « quatre heures », un goûter équilibré se révèle très important dans son équilibre alimentaire quotidien.

L’importance du 4e repas de la journée

Nous l’avons déjà évoqué dans un de nos articles précédents, une bonne alimentation est fondamentale pour le bon développement physique et mental d’un enfant. Durant cette période de croissance rapide que représente l’enfance, une bonne couverture des besoins nutritionnels journaliers permettra à votre bambin d’éviter certaines carences et de garder une santé de fer. Alors qu’à l’âge adulte, notre organisme est adapté pour ne recevoir que trois repas par jour (petit-déjeuner, déjeuner et dîner), un enfant aura besoin du goûter pour éviter les coups de fatigue et faire le plein d’énergie jusqu’à la fin de la journée. L’important est alors de fournir à son enfant un encas de qualité pour santé : équilibré et riche en vitamines ou minéraux, avec juste ce qu’il faut de calories !

Les aliments stars du goûter de votre enfant

Afin de proposer à votre enfant un goûter sain et équilibré, il est important que vous veilliez à éviter des aliments pauvres en calories, en acides gras et en sucres et à favoriser ceux riches en nutriments essentiels comme les fibres, la vitamine A et C, le calcium et le fer. Il est alors important que le goûter incorpore au moins deux des groupes alimentaires suivants :

  • Les féculents : riches en glucides lents pour apporter de l’énergie et en fibres pour faciliter le transit intestinal, ils se retrouvent notamment dans les céréales et le pain ;
  • Les fruits et légumes : que vous les proposiez en compote, coupés en tranches ou entiers, peu importe ! Ils représentent tous une source non négligeable de vitamines. Préférez néanmoins des fruits frais et de saison riches en vitamines ! 
  • Les produits laitiers : Riches en calcium et en protéines, les yaourts, lait et petit suisses sont indispensables à la croissance et à la solidité des os de votre enfant. Veillez néanmoins à limiter les portions de fromage qui sont souvent gras et caloriques.

Mais le goûter doit-il suivre l’évolution de l’enfant et s’adapter à ses besoins nutritionnels en fonction de son âge ? Le docteur Jacques Maisonneuve, pédiatre exerçant à Lyon, explique :  « Avant 3 ans, il est conseillé de privilégier des compotes ou des yaourts aux fruits. Pour les enfants de 3 à 5 ans, je conseille un ou deux aliments différents, principalement un laitage (ou un fromage sur une tranche de pain) avec un fruit. À partir de 5 ans, les parents peuvent enrichir le goûter de leurs enfants d’une viennoiserie, toujours accompagnée de fruit et de produit laitier ».

Un moment de plaisir partagé avant tout

Quoiqu’il en soit,  et ce peu importe l’âge de votre enfant, le goûter doit rester un moment de plaisir et de partage pour lui comme pour vous. Octroyez-vous 20 minutes de pause et installez-vous avec le reste de la famille à table, au calme, et profitez de ce moment pour écouter tous les exploits de la journée qu’il aura à vous raconter.
[su_spacer size= »20″]
L’équipe du laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *