Dans un article précédent, nous évoquions la problématique des coliques du nourrisson, un mal qui touche entre 20 et 30% d’entre eux. Et, vous l’avez certainement déjà remarqué, les douleurs intestinales de bébé s’accompagnent généralement de… flatulences ! Eh oui, le traditionnel « rôt » qui suit le biberon est bien connu, mais les bébés ont aussi très souvent des gaz !

Un bébé peut émettre des gaz entre 15 et 20 fois par jour

C’est un sujet qui peut prêter à sourire, mais beaucoup de parents s’inquiètent face au nombre impressionnant de « pets » que leur bébé peut émettre. Est-ce normal ? Bien sûr ! Tous les bébés ont des gaz, certains en produisent simplement plus que d’autres. D’après le docteur Robert Cohen, « un bébé peut péter autant qu’il veut, tant qu’il ne ressent pas de gêne ! ». Néanmoins, si les gaz intestinaux sont accompagnés de pleurs, il est fort probable que votre enfant souffre de coliques du nourrisson, dues à l’immaturité de son système digestif, qui peuvent provoquer des douleurs.

Les flatulences de bébé, d’où proviennent-elles ?

Les flatulences chez les nourrissons et les enfants en bas âge peuvent être attribuées à plusieurs facteurs. Chez les nouveau-nés, c’est la digestion du lactose, des protéines et autres nutriments présents dans le lait maternel ou en poudre qui conduit à la production des gaz intestinaux. D’autres causes peuvent être avancées :

  • Lors de l’allaitement,  il est possible que votre bébé avale trop d’air lors de la succion parce que sa bouche n’est pas complètement fermée autour du mamelon ;
  • L’introduction d’aliments solides lors de la diversification alimentaire peut causer de petits désordres intestinaux le temps que le système digestif de bébé s’y habitue ;
  • Certains aliments, dont les légumes crucifères (brocolis, choux, etc.), fruits ou haricots sont  généralement très producteurs de gaz, tant chez bébé que chez l’adulte ;
  • Les bactéries présentes dans l’intestin peuvent dégrader certains sucres et produire des gaz qui seront expulsés sous forme de flatulences.
  • Certains nourrissons peuvent être intolérants ou allergiques aux protéines de lait de vache et être sujets à des perturbations de leur équilibre digestif.

Comment soulager l’inconfort causé par des flatulences ?

L’émission de gaz est totalement normale chez le bébé et ne devrait pas lui causer d’inconfort. Néanmoins, puisque son système digestif n’est pas complètement développé lorsqu’il vient au monde et qu’il apprend progressivement à fonctionner correctement, les flatulences peuvent être douloureuses. Dans ce cas, bébé souffre très certainement de coliques. Avant de tirer la sonnette d’alarme et de consulter un médecin, vous pouvez essayer l’une des techniques suivantes pour diminuer les gaz de votre bébé et réduire ainsi son inconfort :

  • Trouvez la bonne position: lors de l’allaitement, essayez de garder la tête de bébé plus haut que son estomac lorsque vous le nourrissez. S’il est nourri au biberon, gardez-le en position verticale et penchez le biberon afin que la bulle d’air soit complètement au-dessus de la bouteille ;
  • Faites-lui faire son rôt : pour éviter que bébé n’avale trop d’air durant l’allaitement, veillez à ce qu’il fasse bien son rôt afin que le gaz avalé ne reste stocké dans son système digestif ;
  • Vérifiez la taille de sa tétine : si votre bébé est nourri au biberon, regardez si la taille de la tétine lui convient. En effet, si elle est trop grande, le nourrisson mangera trop vite ; si elle est trop petite, il tirera trop fort et avalera de l’air ;

Des traitements pour soulager les problèmes de gaz ?

Si votre bébé émet beaucoup de flatulences, il n’y a en règle générale pas grand chose à faire. Si vous suspectez que les gaz émis sont les symptômes d’une pathologie sous-jacente ou qu’elles sont anormales, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre qui saura reconnaître la cause de l’inconfort de votre bébé.

L’équipe du laboratoire PediAct.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.