Votre bébé salive beaucoup, mordille sans arrêt tout ce qui lui passe sous la main et est d’une humeur passablement irritable ? Pas de doute, il fait ses premières dents ! Passage obligé dans le développement de votre enfant, il peut constituer pour lui (comme pour vous) un moment pénible et douloureux. La sortie des dents est en effet assez imprévisible et, si elle se passe sans soucis pour certains bébés, elle s’accompagne de douleurs et de crises de pleurs pour d’autres.

A quel âge les premières dents sortent-elles?

La réponse courte est : ça dépend ! Les dates d’éruption varient en effet d’un enfant à l’autre. Il est généralement admis que les premières dents primaires apparaissent vers l’âge de 6 mois. Néanmoins, il arrive que certains bébés viennent au monde avec une ou 2 dents (appelées dents néonatales) tandis que d’autres ne voient pas leur première dent arriver avant un an. Cette précocité ou ce retard ne constituent en aucun cas un problème de santé et ne devraient pas vous inquiéter outre mesure. Dans la majorité des cas, ce n’est que vers l’âge de 3 ans que les 20 dents primaires  de votre bébé seront toutes sorties, ces fameuses dents de lait que l’enfant remplacera progressivement par des dents définitives.

Comment soulager la poussée dentaire ?

Si votre bébé ne se plaint pas du tout de ses premières dents, estimez-vous chanceux ! Car pour beaucoup, cette étape peut se révéler être un calvaire pour bébé : ses gencives sont enflammées (des « kystes d’éruption » peuvent apparaître), il est grognon, bave abondamment, dort mal et pleure beaucoup, etc. Dans ce cas de figure, votre unique pensée sera de soulager les maux de votre enfant et de lui apporter un peu de réconfort pour lui faciliter cette transition difficile. Il existe pour cela plusieurs remèdes et astuces, dont l’efficacité varie au cas par cas :

  • Masser les gencives : cette technique a pour unique but de calmer bébé et de le soulager de la douleur immédiate. Utilisez une brosse à dents pour bébé aux poils très souples et faites-la passer délicatement sur ses gencives. Vous pouvez également utilisez une barbouillette imprégnée d’eau froide.
  • L’anneau de dentition : il permet aussi un massage des gencives enflammées pour un apaisement de la douleur immédiat. Disponible dans le commerce, l’anneau de dentition possède une surface nervurée qui permet à bébé de se soulager en le mâchouillant. Il peut être réfrigéré, ce qui ajoute un effet anesthésiant au massage, mais attention néanmoins à ne pas le congeler, ce qui aurait pour effet de blesser les gencives en les brûlant par le froid !
  • Le gel dentaire : contenant un anesthésiant local et un antiseptique, il s’applique directement sur la gencive à l’aide du doigt (veillez à bien vous laver les mains au préalable) et soulagera votre bébé pour une vingtaine de minutes. Attention néanmoins à ne pas en abuser (pas plus de 6 fois par jour). N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin si vous pensez que les douleurs de votre enfant sont anormales et d’une manière générale, demandez lui conseil avant de tenter un traitement.

Attention : certains remèdes de grand-mère recommandent l’utilisation de colliers d’ambre. Les autorités médicales les déconseillent fortement : non seulement leur efficacité n’a jamais été prouvée, mais ils présentent un réel risque d’étouffement pour votre bébé !

Quand dois-je envisager de faire appel à mon médecin ?

Normalement, les poussées de dents ne nécessitent pas de précautions médicales particulières. Néanmoins, si votre bébé présente de fortes douleurs accompagnées de fièvre, de diarrhées, de vomissements ou de toux, cela peut être le signe d’un problème plus sérieux. Dans ce cas, appelez immédiatement votre pédiatre pour être conseillés et accompagnés.

L’équipe du laboratoire PediAct.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.