publié le: 10 février 2014
catégorie: Allergologie

Mon enfant est asthmatique : Qu’est-ce-que cela veut dire exactement ?

le traitement de l'asthme avec pediact

L’asthme est la première maladie chronique de l’enfant, touchant entre 8 et 10% d’entre eux. Généralement d’origine allergique et héréditaire, il nécessite une prise en charge dès les premiers symptômes et sur une période de plusieurs années afin d’en maîtriser au mieux les symptômes et de permettre à l’enfant de mener une vie quotidienne normale. On parle alors souvent d’asthme « contrôlé ».

 

Qu’est ce que l’asthme ?

L’asthme est une maladie chronique des voies respiratoires caractérisée par une inflammation et un rétrécissement des bronches entraînant des difficultés respiratoires. Elle se manifeste généralement par des crises plus ou moins aigues entrecoupées de périodes d’accalmies. Dans les cas les plus graves, l’asthme provoque une gêne respiratoire permanente rendant la plupart des activités quotidiennes difficiles à réaliser. Avec un bon traitement, un environnement sain et de bonnes habitudes, il est possible d’éviter la survenue trop fréquente de ces crises.

asthme de l'enfant

Source : http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=asthme_pm

L’asthme touche environ 3,5 millions de personnes en France, dont le tiers est âgé de moins de 15 ans,  ce qui en fait l’une des maladies infantiles les plus courantes. Chez les enfants, 80% des asthmes sont d’origine allergique et peuvent être dus aux acariens, aux pollens, aux poils et à l’urine de chat ou encore aux moisissures.

 

Quels sont les symptômes de l’asthme chez l’enfant ?

En tant que parent, il est important d’être très vigilant et proactif lorsque certains symptômes suspects apparaissent chez les jeunes enfants encore incapables de s’exprimer ou de décrire précisément la gêne dont ils souffrent. Les manifestations de l’asthme de l’enfant sont les mêmes que chez l’adulte, et peuvent apparaître aussi bien de jour comme de nuit :

  • Difficultés respiratoires
  • Crises d’éternuement
  • Yeux qui pleurent et nez qui coule à répétition
  • Toux sèche persistante et essoufflement après l’effort
  • Bronchites à répétition
  • Sifflement dans la poitrine

 

Que faire si mon enfant est asthmatique ?

En tant que maladie chronique, l’asthme nécessite un accompagnement et une prise en charge sur de longues années, perturbant considérablement la vie de votre enfant… Et la vôtre également ! Il vous faudra apprendre à surveiller et à contrôler les symptômes de votre enfant, et à l’aider à prendre ses traitements correctement. Vous pouvez en tant que parent prendre des actions concrètes qui auront pour but de soulager votre enfant des symptômes qui l’oppressent et d’améliorer considérablement son quotidien. La plupart des pédiatres recommandent aux parents de prendre quelques actions simples, comme par exemple :

  • Aérez sa chambre tous les jours et nettoyez aussi souvent que possible ses espaces de vie ;
  • Utilisez des oreillers antibactériens ;
  • Utilisez un sommier à lattes (pour permettre une aération et une bonne circulation de l’air) et lavez les draps à 60 degrés régulièrement ;
  • Evitez les animaux de compagnie ou, tout du moins, limitez la présence de poils dans la maison

 

Apprenez à votre enfant à vivre avec son asthme

Plus un enfant s’habitue tôt au traitement de son asthme, mieux il parvient à gérer sa maladie au quotidien. Pour cela, les parents jouent un rôle déterminant. Il est important par exemple que vous lui appreniez quels sont les agents déclencheurs de crises d’asthme (ceux-ci seront déterminés grâce à un test d’allergie cutané effectué par votre médecin) et qu’il sache comment limiter son exposition avec ceux-ci. Lorsqu’il sera en âge d’aller à l’école, prévenez les professeurs et donnez-leur les instructions adéquates en cas de besoin. Enfin, encouragez votre enfant à pratiquer une activité physique (surveillée et contrôlée) afin de combattre au mieux sa maladie. Avec presque 10% de prévalence, l’asthme est donc une maladie sérieuse chez l’enfant et nous en reparlerons bientôt sur notre blog !

Bonne semaine à tous,

 

L’équipe du laboratoire PediAct.

 NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnels de santé.

 

[hs_action id= »3592″]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *