Mon enfant est-il hypersensible ?

publié le: 21 mars 2020

Introverti et extrêmement sensible, intuitif mais souvent incompris… Votre enfant est peut-être hypersensible… Comment en être certain ? Comment l’aider face à des émotions qu’il peine à contrôler ? Comment faire de cette hypersensibilité un atout ? On en parle aujourd’hui.

 

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

L’hypersensibilité se caractérise par une sensibilité supérieure à la moyenne. Cette caractéristique semble toucher 20 % de la population, dont les enfants bien évidemment. 

L’hypersensibilité n’est pas une maladie, mais un trait de caractère que l’on associe très souvent au TDA/H (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité – problème neurologique qui apparaît pendant l’enfance). 

L’hypersensibilité varie d’un enfant à un autre. Et si ce n’est pas une maladie, à proprement parler, cette dernière doit absolument être prise en compte pour le bien-être et l’évolution de l’enfant. 

 

Comment détecter cette caractéristique ?

Il existe plusieurs formes d’hypersensibilité. Les caractéristiques, dont voici les plus communes – peuvent donc varier d’un enfant à un autre :

  • Être en retrait, introverti ou au contraire extrêmement démonstratif ;
  • Avoir des réactions fortes face aux changements, nouveautés ou surprises ;
  • Se questionner en permanence ;
  • Avoir une intuition très développée et une empathie très forte ;
  • Un besoin de calme ;
  • Un vocabulaire riche ;
  • Une difficulté à ne pas prendre les choses à coeur ;
  • Une sensibilité aux lieux bruyants ou très fréquentés ;
  • Une faible tolérance à la frustration ;
  • Une sensibilité cutanée à un vêtement ou un tissu ;
  • Une sensibilité gustative. L’enfant pourra ainsi “bloquer” sur certains aliments.

 

Comment aider un enfant hypersensible ?

L’enfant hypersensible aura souvent besoin aide. C’est un fait. En effet, dans son quotidien, il pourra ressentir un sentiment d’incompréhension face aux autres enfants, une impression de se sentir différent et en marge de la société. Cette souffrance pourra – à terme – être difficile à vivre d’autant plus qu’elle est encore trop peu banalisée aujourd’hui. 

La gravité de l’hypersensibilité varie selon l’enfant. Mais une chose est sûre : il est important de ne pas passer à côté de cette caractéristique. Cette dernière peut avoir des conséquences sur le développement du futur adulte. 

Mais alors, comment faire ?

  • En essayant de le comprendre ;
  • En l’aidant à exprimer et “maîtriser” ses émotions grâce à des jeux ludiques, l’écriture et la communication ;
  • En favorisant les temps calmes après l’école ou une activité ;
  • En lui montrant que sa sensibilité est une qualité, une force mais en aucun cas un défaut ;
  • En évitant les comparaisons avec les autres enfants, et avec ses frères et soeurs ;
  • En bénéficiant de l’aide d’un professionnel comme un médecin ou un psychiatre.

 

Accompagner l’enfant hypersensible au quotidien

Si votre enfant est hypersensible, ce dernier aura certainement besoin d’un cadre, de calme, de communication et bien évidemment de tolérance. Voici quelques idées à mettre en place dans le quotidien de votre enfant et de votre famille :

  • Instaurer un emploi du temps léger ;
  • Veiller à un sommeil reposant ;
  • Mettre en place des temps de relaxation, de sophrologie ou de méditation ;
  • Instaurer une activité physique ;
  • Le laisser exprimer sa créativité. 

 

Enfant hypersensible : le rassurer et lui montrer ses atouts

Pour aider votre enfant hypersensible à se sentir mieux, et à accepter cette caractéristique, il est important qu’il se sente en confiance. Faites-lui comprendre que cette hypersensibilité est un atout, notamment grâce à sa fibre artistique, à son esprit créatif, à ses intuitions et à ses ressentis. Par ailleurs, l’enfant hypersensible est souvent doué d’une grande empathie, et parfois même d’un quotient intellectuel supérieur à la moyenne. 

Alors, tous les jours, aidez-le en mettant en avant ses forces. 

 

Ce qu’il faut retenir :

Si l’hypersensibilité n’est pas une maladie, elle doit être prise au sérieux. En effet, l’enfant hypersensible pourra avoir du mal à vivre avec cette caractéristique et à contrôler ses émotions au quotidien. 

Pour autant, pas de panique. Pour accompagner l’enfant hypersensible afin qu’il devienne l’adulte serein de demain, faites simplement preuve de tolérance et de bienveillance lors de son éducation. 

 

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.