Mon enfant est insomniaque, que faire ?

publié le: 12 avril 2020

Mon enfant est insomniaque : que faire ?

Si les adultes sont plus souvent sujet aux insomnies, les troubles du sommeil et de l’endormissement peuvent également toucher les enfants. Comment agir ? Quelles en sont les causes ? PediAct fait le point pour aider vos petits à retrouver le chemin des bras de Morphée.

 

Qu’est-ce que l’insomnie ?

L’insomnie est un trouble du sommeil et de l’endormissement. Elle peut se manifester par une absence de sommeil, une mauvaise qualité de ce dernier ou encore des troubles comme le somnambulisme ou les terreurs nocturnes. Elle peut également être la conséquence de facteurs environnementaux divers, d’un stress ou d’une perturbation émotionnelle, ou encore d’une mauvaise hygiène de vie. 

Or, le sommeil est un élément extrêmement important dans la vie et le bon développement de l’enfant. La durée du sommeil varie selon son âge. Après 3 mois, un bébé doit dormir en moyenne 16 à 20 heures. De 6 mois à 4 ans, 13 à 15 heures sont suffisantes. Ensuite, l’enfant aura besoin d’environ 8 heures de sommeil. Vous l’aurez compris, le sommeil est indispensable au bien-être de votre progéniture. Il est donc indispensable de trouver des solutions pour aider et accompagner votre enfant.

 

Comment se manifeste l’insomnie chez l’enfant ?

Réveils nocturnes, cycles de sommeil perturbés, mauvaise qualité de sommeil, difficultés d’endormissement… Votre enfant est certainement insomniaque. Il peut ressentir d’autres symptômes comme les maux de tête, le manque d’énergie, les problèmes de concentration, le somnambulisme ou encore les terreurs nocturnes.

Si votre petit est concerné par l’un de ces derniers, nous vous conseillons vivement de consulter votre médecin traitant ou un spécialiste du sommeil afin d’écarter la présence d’autres maladies potentielles, et de déterminer quelles seront les solutions les plus adaptées.

 

Stress, alimentation, mauvaise hygiène de vie… Pourquoi mon enfant ne dort pas ?

Chez bébé, l’insomnie peut être due à :

  • Un problème d’alimentation (intolérance au lait de vache, par exemple) ;
  • Au bruit ;
  • Un conflit au sein du couple parental ;
  • Des allergies ;
  • Certaines maladies qui affectent le développement de l’enfant. 

 

Et chez l’enfant ?

  • Des phobies nocturnes ;
  • L’acquisition de la propreté ;
  • L’anxiété ;
  • La dépression ;
  • Une mauvaise hygiène de vie ;
  • Un traumatisme psychologique. 

 

Améliorer le sommeil de mon enfant… Quelques conseils

Outre l’avis d’un professionnel de santé, de nombreuses habitudes de vie ou des petits conseils à appliquer au quotidien pourront améliorer considérablement le sommeil de votre enfant :

  • Eviter les activités physiques intenses avant de dormir ;
  • Prendre un bain chaud avant de se coucher ;
  • Respecter le rythme de sommeil de l’enfant ;
  • Privilégier les activités calmes (lecture, respiration, rituel d’endormissement) ;
  • Limiter les écrans avant de dormir ;
  • Avoir une alimentation équilibrée ;
  • Eviter la prise d’excitants comme les sodas ;
  • Ne pas charger sa chambre et le lit d’une multitude d’objets ;
  • Lui proposer un doudou pour lui procurer une certaine sécurité affective pour l’aider à dormir ;
  • Prendre un bol d’air frais avant la nuit. 

 

L’insomnie, ça se soigne ?

L’insomnie peut se soigner, oui. En tant que parents, n’hésitez pas à suivre le sommeil de votre enfant. Vous pouvez, par exemple, lui proposer de tenir son agenda du sommeil afin de définir et visualiser ses troubles pour mieux l’accompagner par la suite. Une prise en charge psychologique/psychiatrique peut également être d’une grande aide tout comme l’utilisation de techniques relaxantes telles que la sophrologie ou la méditation. Enfin, certains traitements comme la naturopathie ou l’homéopathie peuvent aider. Toutefois, veillez à toujours à vous entourer d’un professionnel afin de bénéficier des conseils les plus adaptés.

 

Ce qu’il faut retenir

Qui l’aurait cru ? Les adultes ne sont pas les seuls concernés par l’insomnie. Malheureusement. Chez l’enfant, ces troubles du sommeil ont des causes très diverses comme l’alimentation, le stress ou les écrans. Mais pas de panique, il existe de nombreux moyens pour faciliter le sommeil de votre petit. 

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.