Mon enfant est solitaire : que faire ?

publié le: 1 juin 2020

On ne le rappelle peut-être pas assez, mais chaque enfant est unique. Certains aiment passer des moments en solitaire, quand pour d’autres la solitude est synonyme de mal-être profond. Que faire dans ces cas-là ? On vous explique. 

 

Mon enfant est solitaire, est-ce grave ?

Dans un premier temps, sachez que votre enfant peut très bien être heureux en faisant des choses seul. C’est le cas lorsqu’il joue à un jeu qui le passionne, ou quand il pratique une activité qu’il affectionne tout particulièrement. Ces moments privilégiés lui font d’ailleurs un bien fou, lui permettant de se retrouver et de se relaxer, etc. Être de nature solitaire, comme chez certains adultes, n’a donc rien d’inquiétant. 

Mais voilà, certains enfants passent beaucoup de temps seuls. Sans que ce ne soit un choix. “La solitude trop longue devient souffrance”, disait Françoise Dolto. Dans ces cas-là, l’enfant peut être malheureux, déprimé ou angoissé.

 

Pourquoi mon enfant est toujours seul ?

Cela peut être le résultat de difficultés sociales : un enfant qui a du mal à se faire des copains ou à “garder” des amis, un petit qui a des difficultés à gérer son flot de paroles ou sa colère, ou encore à partager des jeux avec d’autres petits camarades. 

Un enfant peut aussi être solitaire à cause de sa timidité. Trait de personnalité qui l’empêche d’aller vers les autres ou de tisser des liens facilement.

La solitude peut également être le résultat d’un manque de confiance en soi, qui rend plus complexe les relations sociales. 

 

Comment aider mon enfant s’il vit mal sa solitude ?

Si votre enfant est souvent seul, et qu’il vit mal sa solitude, il est important d’intervenir ! 

 

 

  • Être positif 

 

Rien ne sert d’être négatif avec votre enfant en lui demandant tous les jours s’il s’est fait un ami à l’école. Il est préférable de mettre en avant les moments positifs de la journée ou de la semaine. 

 

 

  • Discuter de la situation 

 

Échanger, communiquer, discuter… Voilà une bonne base. Si votre enfant vit mal sa solitude, il est important de comprendre ce qu’il vit et ce qu’il ressent, d’entendre ses angoisses et de mettre des mots sur ses émotions. 

 

 

  • Lui proposer des solutions pour vaincre la solitude 

 

La mission peut ne pas être toujours facile. Pourtant, il est important de proposer à votre enfant des solutions afin qu’il se sente moins seul. Pour aider votre petit, il est important de multiplier les occasions qui lui permettront de rencontrer d’autres enfants. Pour ce faire, plusieurs options s’offrent à vous : l’inscrire à une activité comme le théâtre, la danse, ou sport d’équipe. Bien sûr, il faut que votre enfant choisisse une activité qu’il aime, et dans laquelle il se sentira heureux et à l’aise. Le but ? Se sentir en confiance pour aller vers les autres et se faire de nouveaux amis. S’il s’en sent capable, il pourra même inviter quelqu’un à la maison. 

 

 

  • L’aider à interagir avec les autres

 

Enfin, en tant que parents, vous pouvez tout à fait aider votre enfant à développer sa capacité à interagir vers les autres. Comment ? En lançant des conversations où il sera actif, en lui demandant ce qu’il a aimé, en l’incluant dans les jeux en lui demandant son avis.

 

Quelques idées pour aider votre enfant à aller vers les autres

  • L’aider à cultiver une image positive de lui-même ;
  • Lui donner confiance en l’incitant à inviter un camarade à la maison ;
  • Soyez attentifs lors d’un déménagement où se faire des amis peut être plus compliqué ;
  • N’hésitez pas à aller vers son instituteur/institutrice pour vous informer, pour discuter de la situation ;
  • Ne lui mettez pas la pression et ne le surprotégez pas trop ;
  • Organisez-lui son anniversaire en faisant venir quelqu’un qu’il a envie de voir. 

 

Ce qu’il faut retenir :

Un enfant solitaire n’est pas forcément un enfant malheureux. Pour autant, la sociabilisation de votre petit est très importante et ce, dès son plus jeune âge. Alors, si vous remarquez un quelconque mal-être, il est important de prendre les choses en main, en déterminant la cause de sa solitude d’une part, puis en trouvant des solutions pour l’aider : discussions, échanges, et activités extra-scolaires. 

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.