publié le: 28 novembre 2014

Mon enfant ne veut pas finir son assiette : faut-il le forcer ?

enfant finir assiette

Votre enfant ne mange pas le repas que vous lui avez préparé ? N’en faites pas tout un plat et surtout ne vous angoissez pas pour rien… Le forcer à finir son assiette ou le priver de dessert ne vous avancera à rien. Et ne l’oubliez pas : un tout-petit ne se laissera jamais mourir de faim !

Pourquoi refuse-t-il de manger ?

“J’en veux plus”, “j’ai pas faim”, “j’aime pas”… Votre enfant trouve toujours de bonnes raisons de ne pas terminer son assiette chaque fois qu’il passe à table ? Sachez que c’est une situation courante, d’une part parce que son besoin nutritionnel est beaucoup moins important que l’adulte, d’autre part, un enfant sait déterminer s’il a encore faim ou non. Ce sentiment de satiété se perd peu à peu chez l’adulte, qui ne mange pas uniquement pour se nourrir, mais aussi pour se faire plaisir, par gourmandise.

D’autres facteurs peuvent également jouer sur son appétit… Peut-être n’a-t-il pas faim parce qu’il a pris son goûter un peu plus tard que d’habitude, ou ne s’est pas assez dépensé pendant la journée ? A-t-il mangé correctement à la cantine ? Son attention est-elle portée sur autre chose comme l’envie de retourner jouer avec ses frères et soeurs…?

Quelques conseils pour le réconcilier avec la nourriture

Passer à table ne doit pas être une contrainte pour votre enfant. Instaurez un rituel et des habitudes qui lui permettront de manger dans de bonnes conditions : prévenez-le quelques minutes à l’avance, afin qu’il laisse de côté ses jouets et se prépare à passer à table (comme lorsque vous lui dites d’aller au lit).

Eteignez la télévision avant le repas : un enfant se laisse vite perturber et absorber par ce qui l’entoure. Par ailleurs, le repas doit être un moment convivial et familial. Pas question de le mettre seul à table, au contraire, manger en famille lui donnera de meilleures habitudes alimentaires…

Pourquoi ne pas l’impliquer dans la préparation des repas ? Votre petit chef, fier d’avoir préparé le dîner, aura forcément envie d’y goûter ! Et s’il n’aime pas les légumes, comme la plupart des enfants, ne le forcez pas à les manger. Ne lui préparez pas pour autant des frites ou des pâtes, mais proposez-lui d’en goûter au moins quelques cuillères, et félicitez-le lorsqu’il teste de nouveaux aliments.

Enfin, rien ne sert de s’énerver ou de le punir en le privant de dessert ! S’il a bien mangé son entrée sans avoir touché au plat, proposez-lui de laisser son assiette de côté mais de manger un fruit ou un laitage. Pas question cependant de céder à ses caprices et de lui donner des sucreries… Expliquez-lui qu’il mangera mieux au prochain repas, mais qu’il n’aura pas de bonbons.

Enfin, si votre enfant refuse de manger à tel point que cela vous inquiète vraiment, parlez-en à votre médecin, qui déterminera s’il s’agit d’un trouble du comportement alimentaire ou d’un simple caprice. Ce dernier vérifiera également son évolution et sa courbe de poids… Mais n’oubliez pas qu’un enfant, même s’il ne mange pas autant que vous le souhaiteriez, ne reste jamais affamé !

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.