PoxKare®

l'alternative au curetage en cas de molluscum contagiosum

Présentation de PoxKare®, l’alternative à la cryothérapie ou au curetage !

PoxKare® est une solution efficace et simple à base d’hydroxyde de potassium à 5%, qui agit par kératolyse pour éliminer rapidement le Molluscum contagiosum sans récidive ou saignement.

PoxKare® agit par kératolyse et provoque une dissolution des cellules infectées par le virus et, de ce fait, une réaction de défense de la peau dans la zone du molluscum. L’objectif du traitement est de provoquer une petite inflammation indolore, dont la disparition est signe de guérison des Molluscum contagiosum.

Il est conseillé d’agir rapidement aux premiers signes d’affections. Les méthodes mécaniques comme le curetage, la cryothérapie ou l’électrocoagulation sont traumatisantes, nécessitent plusieurs séances et peuvent entraîner des douleurs chez l’enfant.

PoxKare - Solution efficace contre le le Molluscum contagiosum

Le Molluscum contagiosum, qu’est-ce que c’est ?

Le Molluscum contagiosum est une affection cutanée qui concerne la plupart du temps les enfants avant 10 ans (dans 9 cas sur 10) et qui se caractérise par la formation de petites lésions surélevées sur l’épiderme de 2 à 5 mm de diamètre. Si la pathologie peut se résorber d’elle-même, elle peut entraîner des cicatrices, et son coté inesthétique ou contagieux peut entraîner une discrimination chez l’enfant. Agir rapidement avec une approche curative du Molluscum contagiosum peut être une bonne option pour éviter aux enfants de souffrir de cette maladie inutilement.

PoxKare® en 4 points :

 

  • Tolérance : une concentration à 5% en hydroxyde de potassium et 2 applications par jour
  • Efficacité : démontrée au travers diverses études cliniques
  • Précision : une spatule fine étudiée pour déposer précisément un film de solution
    sur le Molluscum contagiosum traité
  • Sécurité : flacon anti-renversement

 

Pharyndol Spray

Retrouvez ici notre guide de posologie illustré

Le saviez-vous ?

Le virus du Molluscum contagiosum, appelé Poxvirus, se transmet en général par un contact direct de la peau avec une personne contaminée. Il peut également se propager de place en place chez les personnes atteintes par le contact ou le grattage. Il est possible de contracter les Molluscums par contact indirect avec des effets personnels comme les serviettes de toilette, mais cela reste plus rare. La période d’incubation, depuis le contact contaminant jusqu’à l’apparition des boutons, varie de deux semaines à six mois.

Quels que soient vos symptômes ou ceux de votre enfant, il est conseillé de vous adresser à un professionnel de santé compétent.