publié le: 16 octobre 2014

Quel est le rôle d’un allergologue ?

allergologue

Aujourd’hui, en France, près d’une personne sur trois est concernée par les problèmes d’allergie. L’Organisation Mondiale de la Santé, l’OMS, qualifie l’allergie comme étant « la quatrième maladie chronique mondiale ».

Très fréquente chez l’enfant et le jeune adulte, l’allergie touche toutes les tranches d’âge et ne cesse de se développer chez de nombreux sujets. L’allergologue va donc jouer un rôle essentiel pour diagnostiquer l’origine des allergies et prescrire un traitement adapté à votre enfant, dès son plus jeune âge. Zoom sur le métier d’allergologue…

Pourquoi consulter un allergologue ?

Spécialiste de la santé, l’allergologue est un praticien qui décèle, identifie, prévient et soigne les maladies allergiques. Pour poser un diagnostic, l’allergologue vous explique lors d’une consultation les différentes causes possibles de la maladie de votre enfant en vous interrogeant sur son état de santé général ainsi que sur son environnement à la maison, à la garderie ou à l’école.

Il effectue des tests cutanés et, si nécessaire, des examens biologiques afin d’identifier l’agent allergène suspecté responsable des troubles. Ces tests cutanés peuvent être réalisés à tout âge, dès les premiers mois de vie d’un enfant, notamment en cas de suspicion d’allergies alimentaires. Ils seront ensuite contrôlés afin d’adapter l’éventuel traitement de l’enfant.

Enfin, si les tests révèlent que votre enfant souffre d’une allergie, il prescrit un traitement ou conseille l’éviction. L’allergologue enseigne également aux parents les éventuelles mesures préventives à adopter afin d’améliorer la qualité de vie de leur enfant et limiter l’évolution des troubles. Parfois difficiles à cerner, certaines allergies amènent l’allergologue à orienter les parents du jeune patient vers un autre spécialiste, afin de prendre un avis complémentaire sur les symptômes évocateurs d’allergie : dermatologue pour un problème d’eczéma, pneumologue pour un souci d’asthme ou encore diététicienne pour une allergie alimentaire. Dans certaines situations, une allergie peut même être “guérie” en optant pour une désensibilisation : des doses croissantes d’allergènes sont administrées à l’enfant sur plusieurs semaines jusqu’à ce qu’on corps puisse “s’habituer” à ces substances. Malheureusement, cette approche bien pratique n’est pas toujours possible ou ne fonctionne pas pour tous les enfants.

Quand consulter un allergologue ?

Éternuements répétitifs, eczéma, diarrhées, urticaire, éruption cutanée ou encore asthme, les manifestations allergiques sont nombreuses et nécessitent de consulter un allergologue. Chez un enfant allergique, plus vite un diagnostic sera posé, moins les risques d’aggravation se manifesteront. Pour le bien-être au quotidien de votre enfant, n’attendez pas que les symptômes allergiques s’amplifient avant de le faire prendre en charge par un allergologue.

Comment devient-on allergologue ?

L’allergologue est un médecin qui a suivi une formation complémentaire de deux années, spécialisée en allergologie. Il est donc un praticien de haut niveau : il étudie les allergies, met en avant ses causes possibles et enfin les traite. Un allergologue peut exercer à l’hôpital, en clinique ou en cabinet privé.

Quelles sont les compétences requises pour devenir allergologue ?

Un allergologue doit avant tout posséder le sens du contact, de l’écoute et de l’observation : lors d’une consultation, il doit être en mesure de définir les causes du problème pour lequel un enfant est amené à consulter. Non seulement le médecin doit traiter l’allergie, mais il lui faut aussi comprendre, conseiller et rassurer l’enfant et ses parents. Bien souvent, cela relève de l’enquête policière, et même les allergologues expérimentés en apprennent chaque jour davantage avec les nouvelles habitudes alimentaires des enfants et les produits alimentaires transformés qui peuvent réserver des surprises.

Dans la vie quotidienne, ce qui peut sembler anodin pour les uns peut être un véritable danger pour une personne allergique. Il est donc essentiel qu’il établisse des relations de confiance avec les parents afin de bien cerner l’environnement dans lequel l’enfant évolue. Il doit aussi faire preuve d’une capacité d’analyse pointue afin d’établir un diagnostic fiable et proposer un traitement adéquat. Enfin, l’allergologue peut parfois être confronté à des situations délicates et compliquées. Si, bien entendu, il dispose de compétences médicales solides, la patience, la persévérance et la disponibilité représentent les qualités essentielles à l’exercice de sa profession.

Alice du Laboratoire Pediact

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.