publié le: 17 octobre 2016
catégorie: ORL

Rhinopharyngites chroniques du nourrisson, quels sont les remèdes ?

Rhinopharyngites quels sont les remèdes ?

La rhinopharyngite est la maladie infectieuse la plus courante chez le jeune enfant. Due à un virus, elle débute par un nez qui coule, des éternuements à répétition, une gêne pour respirer et des maux de tête. Elle disparait la plupart du temps spontanément en une dizaine de jours.

Si cette infection virale est bénigne, elle fragilise et perturbe cependant le nourrisson, d’autant plus qu’elle peut être répétitive.

Comment le soigner lorsqu’il souffre de rhinopharyngites chroniques ? Quels sont les remèdes pour le soulager ?

Rhinopharyngites chroniques du nourrisson, le meilleur remède : Vous

Son entourage familial, la nounou, les enfants de la crèche ou de la garderie, tout est propice à le contaminer, même s’il est en excellente santé. Un tout-petit peut souffrir de rhinopharyngites jusqu’à 10 fois par an ! Aussi, autant adopter les bons gestes pour l’apaiser dès les premiers symptômes.

Mais avant tout, il a besoin de votre présence et de votre réconfort pour traverser cette délicate période contre laquelle il ne peut agir seul. Dans un premier temps, prodiguez-lui les soins dès l’apparition des signes de l’infection.

Il a le nez qui coule? Nettoyez-le délicatement avec du sérum physiologique ou des solutés dérivés de l’eau de mer. Ne vous inquiétez pas si cet écoulement clair devient épais et jaunâtre. Cela ne signifie pas qu’il y a une surinfection, c’est tout simplement l’évolution naturelle de son rhume.

Il a de la fièvre ? Donnez-lui régulièrement de l’eau à boire et découvrez-le. La chaleur de son corps doit s’évacuer. Si sa fièvre persiste et est supérieure à 38,5 °C, soulagez-le avec un médicament à base de paracétamol ou d’ibuprofène. Sa température est une réaction normale et naturelle de son organisme qui l’aide à lutter contre le virus.

Rhinopharyngites chroniques du nourrisson, connaissez-vous LinfoVir® Plus ?

L’automédication est efficace dans les cas de rhinopharyngites à répétition. Elle permet de conduire votre enfant, tout en douceur, vers la voie de la guérison.

LinfoVir® Plus améliore la qualité de vie du tout-petit souffrant de rhinopharyngite et permet d’en diminuer le nombre d’épisodes annuels. Il se présente sous forme de gouttes nasales pour une administration plus facile et ciblée. Son action antivirale et anti-inflammatoire élimine les sécrétions stagnant dans son nez et facilite sa respiration, tout en hydratant les muqueuses. Les symptômes disparaissent progressivement, l’obstruction nasale se dissipe et le tout-petit respire mieux.

La plupart des solutions de lavage et décongestionnants nasaux et/ou corticoïdes locaux ne contenant pas d’action antivirale sont susceptibles d’entrainer des intolérances, si l’utilisation est prolongée. En cas de rhinopharyngites chroniques, LinfoVir® Plus gouttes nasales est donc particulièrement recommandé pour prendre le relais de traitements locaux symptomatiques.

LinfoVir® Plus gouttes nasales peut être utilisé dès les premiers jours de vie, à raison de 2 à 3 gouttes par narine, 3 à fois 4 fois par jour.

Rhinopharyngites chroniques du nourrisson, quand consulter un médecin ?

Si les symptômes de votre enfant persistent ou s’aggravent, vous devez consulter un médecin. Il doit s’assurer que la rhinopharyngite n’entraine pas de complications (laryngite, otite, déshydratation, etc.) :

  • Si sa température dépasse 38,5 °C depuis plus de trois jours
  • Si sa fièvre est égale ou supérieure à 40 °C
  • S’il ressent une gêne respiratoire
  • S’il est plus somnolent que d’habitude et a des pleurs inexpliqués
  • S’il a des diarrhées et/ou des vomissements importants
  • S’il semble ressentir des douleurs au niveau de l’oreille
  • S’il souffre d’une conjonctivite purulente
  • Si sa toux et son écoulement nasal ne s’améliorent pas après dix jours

Les rhinopharyngites chroniques sont souvent redoutées par les parents. Le tout-petit est grincheux, il dort mal et s’alimente souvent moins bien. Pourtant, ces infections de la vie courante sont bénéfiques pour son organisme ! Elles participent activement au développement de son système immunitaire, indispensable pour préserver sa santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *