publié le: 29 juin 2016

Quels sont les sports recommandés pour les enfants ?

Papa et enfant qui jouent au foot

Quel que soit l’âge de votre enfant, il peut pratiquer une activité sportive, qu’il s’agisse des bébés nageurs ou du foot. Le sport est un rendez-vous fondamental pour les enfants, et pas seulement au niveau physique…

Pourquoi vos enfants devraient faire du sport

Au départ, quand on inscrit ses enfants pour faire du sport, on pense en premier lieu aux dépenses physiques que cela va engendrer et aux bienfaits que cela va procurer à nos chérubins. Mais le sport, c’est aussi l’école de la vie, puisque les petits y apprennent pêle-mêle la maîtrise de soi, la confiance, l’autonomie, l’esprit de décision… et, bien sûr, l’esprit d’équipe quand il s’agit de sports collectifs. De plus, les enfants apprennent la valeur d’une victoire, la réalité d’une défaite. Et enfin, et peut-être même surtout, ils se sociabilisent un peu plus et se font de nouveaux amis. Mais pour que le sport soit pleinement bénéfique pour votre enfant, il ne faut surtout pas le contraindre. C’est à lui de choisir l’activité qui lui plaira le plus quand il sera en âge de le faire. Si c’est encore un bébé, il peut également pratiquer des activités de son âge, l’essentiel étant qu’il soit heureux de le faire.

Quelles activités sportives pour les bébés ?

Bébés nageurs

Pour accompagner l’éveil de votre nourrisson, vous pouvez l’emmener à des séances de bébés nageurs. Bien sûr, il n’est pas question d’apprendre à nager à votre enfant, il est encore trop petit, mais de le familiariser avec l’eau et de faire quelques pas (ou brassées !) vers l’autonomie.

Ateliers de motricité

Les séances de mini-gym ont pour mission d’aider les bébés à développer leur psychomotricité grâce à de nombreuses activités ludiques qui favorisent équilibre et coordination. Ils découvrent ainsi peu à peu toutes les possibilités de leur corps.

Quelles activités sportives pour les enfants à partir de 4 ans ?

Les sports individuels

Dès 4 ans, les enfants ont l’embarras du choix en matière d’activités sportives. Quelle que soit l’activité physique retenue, un seul mot d’ordre s’impose : l’aspect ludique. Eh oui, il ne faut surtout pas forcer votre enfant à faire un sport qui le rebute sous prétexte que c’est bon pour lui. En misant sur une activité qui lui plaît vraiment, vous en ferez un enfant épanoui qui exercera son sport avec plaisir. Il peut tout aussi bien s’agir, entre autres, de :

  • danse
  • natation
  • judo
  • gymnastique
  • minitennis
  • poney…

Les sports collectifs

Plusieurs motifs peuvent vous inciter à inscrire votre enfant à un sport collectif, par exemple, si vous le trouvez trop timide, pas assez sûr de lui ou encore s’il a un comportement violent. Vous l’avez compris, il faut que votre enfant soit motivé pour participer à un sport collectif, mais si c’est lui qui est à l’origine de la décision, n’hésitez plus ! Voici une petite sélection de sports collectifs que votre enfant pourrait pratiquer :

  • le foot, bien sûr
  • le volley
  • le hand-ball
  • le basket…

En fonction des activités sportives proposées dans votre localité ou alentours, vous saurez satisfaire les envies sportives de votre enfant et contribuerez ainsi à son épanouissement tant physique que mental. Alors en avant !

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.