Tout savoir sur la Grippe de l’enfant : Symptômes, traitement & prévention

publié le: 6 mars 2017
catégorie: ORL

tout savoir grippe enfant

Lorsqu’une épidémie de grippe arrive, un enfant sur trois est touché par ce virus. Dans leur organisme, le virus est tenace et il se multiplie plus facilement. Comment savoir si votre enfant à la grippe ? Comment la soigner ? Et surtout, comment la prévenir ?

Les symptômes de la grippe chez l’enfant

Il n’y a pas d’âge pour attraper le virus de la grippe. Cependant, les enfants scolarisés sont plus facilement exposés à cette épidémie. Avant l’âge d’un an, cette infection est difficile à identifier, car elle génère peu de symptômes, dans 50% des cas.

Et lorsqu’elle marque sa présence, ce sont des signes qui peuvent être imputés à d’autres maladies : fièvre isolée, maux de ventre, yeux rougis ou douleurs musculaires. Surtout qu’un bébé d’un an ne pourra exprimer ces maux que via des pleurs ou une mauvaise humeur…

Chez un enfant, les signes sont plus reconnaissables : fièvre subite, frissons, courbatures, fatigue générale, maux de tête et mal de gorge. Ces symptômes l’obligent souvent à rester au lit quelques jours, le temps que le traitement fasse effet.

Le traitement contre la grippe

Un enfant qui a la grippe a besoin d’être réconforté. Installez-le confortablement dans son lit pour qu’il soit à l’aise. S’il a une forte fièvre, veillez à ce qu’il soit couvert avec des vêtements légers et qu’il s’hydrate constamment. Proposez-lui de l’eau, mais aussi des jus de fruits.

La prise de paracétamol ou d’ibuprofène est recommandée en traitement de fond. Cependant, veillez à bien respecter la posologie quotidienne, en fonction du poids de l’enfant :

  • Pour le paracétamol : un maximum de 60 mg/kilo à partager en 4 à 6 prises
  • Pour l’ibuprofène : un maximum de 30 mg/kilo sur 3 ou 4 prises (traitement réservé uniquement à l’enfant de plus de 3 mois)

Si la grippe est accompagnée de toux, vous pouvez lui proposer des boissons chaudes : infusions, lait avec du miel, bouillon… Se gargariser à l’eau tiède est aussi une astuce efficace pour soulager provisoirement la gorge.

S’il a plus de 3 ans, un spray topique comme Pharyndol peut lui être également administré. Ce spray crée un film protecteur qui protège la surface de la gorge et soulage les maux de gorge.

En cas de doute, n’hésitez pas à contacter votre pédiatre.

La grippe et ses complications possibles

Dans la plupart des cas, les courbatures et la fièvre disparaissent en 3-4 jours. La toux et l’état de fatigue peuvent persister jusqu’à 14 jours. Cependant, mal soignée ou pris tardivement en charge, la grippe peut entraîner une otite, une sinusite, une bronchiolite, une pneumonie ou une infection de la gorge.

C’est pour cela qu’il est préférable de consulter un médecin dès que votre enfant présente des symptômes grippaux. Il pourra établir un diagnostic précis et vous prescrire le traitement adapté.

Prévenir la grippe

La transmission du virus de la grippe suit toujours le même schéma : une personne infectée projette (involontairement) quelques gouttes de salive dans l’air ou sur un objet. Si vous êtes à côté ou que vous entrez en contact avec ledit objet, vous vous exposez au virus.

Pour vous protéger, vous pouvez vous faire vacciner. Néanmoins, cette pratique est sujette à controverse et ne convient à pas tout le monde. Dans ce cas, vous pouvez prendre des mesures très simples pour éviter au maximum la contagion.

Tout d’abord, lavez-vous les mains plusieurs fois par jour, pendant au moins 30 secondes. Surtout après avoir éternué, vous être mouché ou être allé aux toilettes. Vous pouvez aussi emporter une solution hydroalcoolique lorsque vous sortez.

Si vous avez plusieurs enfants et que l’un est malade, limitez les contacts entre eux pendant quelque temps. De votre côté, lavez-vous toujours les mains après avoir prodigué du réconfort à votre bout de chou grippé.

N. B. Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé