Tout savoir sur la désensibilisation des enfants

publié le: 8 octobre 2020
catégorie: Allergologie

Votre enfant a les yeux rouges ? Le palais qui le gratouille ? Il éternue en permanence ? Pas de doute, il est allergique ! Et si les médicaments prescrits par votre médecin traitant n’y font pas grand chose, que diriez-vous d’opter pour la désensibilisation ? PediAct fait le point sur cette méthode plutôt efficace.

La désensibilisation, que l’on appelle également “immunothérapie spécifique”, est une méthode pour traiter définitivement les allergies. Cette dernière consiste à réhabituer l’organisme à mieux tolérer l’allergène mis en cause. En clair, elle a pour but de rendre l’organisme de votre enfant plus tolérant à ce qui le rend allergique, que ce soit le pollen ou les poils de chat. 

 

Pourquoi se tourner vers la désensibilisation ?

Votre enfant est allergique et vous avez déjà tout tenté. En effet, au quotidien, vous adoptez déjà les bons réflexes : fermer les fenêtres de votre maison ou de votre voiture si votre enfant est allergique aux pollens, et bien laver ses affaires quand il revient de dehors. 

Votre petit est allergique aux acariens ? Vous aérez sa chambre tous les jours, faites souvent le ménage et lavez ses draps avec une lessive non-allergisante. De plus, vous avez déjà supprimé tous les objets susceptibles d’augmenter son allergie comme les peluches et les tapis. Et pourtant rien n’y fait.

Enfin, votre bout de chou est déjà sous traitement mais malgré cela, rien ne bouge. L’unique solution s’appelle peut-être désensibilisation…

 

La désensibilisation : pour quelles allergies ?

Vous pensez fortement à désensibiliser votre enfant ? Sachez que cet acte n’est pas forcément utile ou conseillé pour toutes les allergies. En effet, la désensibilisation est surtout conseillée pour les allergies aux pollens, aux acariens, aux animaux, aux venins d’insecte ou à la moisissure. Elle est parfois proposée en cas d’allergie alimentaire (fruits à coque lactose, arachide) mais cela n’est pas toujours concluant. 

 

La désensibilisation : à partir de quel âge ? 

La désensibilisation peut être prescrite pour tous les enfants. En général, elle débute à partir de l’âge de 5 ans. On lui préfère parfois une administration par voie sublinguale en comparaison aux injections qui peuvent stresser les jeunes enfants.

 

La désensibilisation : comment ça se passe ?

En général, la désensibilisation se passe par voie sublinguale : une manière d’administrer des médicaments par voie buccale sous la langue jusqu’à dissolution complète. Il s’agit d’un traitement que votre enfant devra prendre tous les matins. Celui-ci est composé de doses d’allergène sous forme de comprimés ou de gouttes. Quand l’allergie est très forte, la désensibilisation peut s’effectuer par injections sous-cutanées.

 

La désensibilisation : durée du traitement 

Une désensibilisation peut être longue, très longue. Alors préparez-vous, vous et votre enfant, à vous armer de patience. En effet, un traitement peut durer entre 3 et 5 ans. Certains sont saisonniers, comme le pollen, d’autres, comme pour les acariens, se pratiquent tout au long de l’année. Alors, oui c’est long, mais c’est le prix à payer pour que votre enfant soit enfin tranquille et en meilleure santé.  

 

Mon enfant peut-il avoir des effets secondaires ?

Comme certains traitements, la désensibilisation possède son lot d’effets secondaires qui sont, principalement, des effets allergiques. Ce qui est plutôt logique quand on sait que la désensibilisation consiste à administrer une faible dose d’allergène. 

Quand la désensibilisation est pratiquée par voie sous-cutanée, elle peut entraîner une petite réaction locale. La désensibilisation par voie sublinguale, elle, est généralement bien tolérée par les enfants même si elle peut provoquer de légères démangeaisons ou picotements. Parfois, même, de petits symptômes gastro-intestinaux. 

Pour autant, pas de panique. La désensibilisation est encadrée par des médecins spécialistes qui savent gérer et contenir ces effets secondaires, ou encore vous conseiller afin que votre enfant se sente au mieux. Et ce, pendant toute la durée du traitement. 

 

Désensibilisation de mon enfant : vers qui me tourner ? 

Ça y est, vous êtes convaincus que la désensibilisation est la meilleure des solutions pour soulager le quotidien de votre enfant ? Dernière ligne droite : prendre rendez-vous avec un allergologue qui deviendra votre interlocuteur privilégié pendant toute la période de désensibilisation. C’est ce médecin qui décidera officiellement de la désensibilisation de votre enfant, qui vous prescrira le traitement, et qui pourra l’encadrer au mieux.

 

Ce qu’il faut retenir : 

Si les bonnes habitudes du quotidien et les traitements ne suffisent plus à contenir la ou les allergies de votre enfant, la désensibilisation peut s’avérer être la solution idéale. Cette méthode efficace a fait ses preuves bien qu’il faille être patient pendant toute la durée du traitement. Le jeu en vaut bien la chandelle !

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.