Quelles alternatives au lait de vache infantile pour bébé ?

publié le: 6 juillet 2016

Alternative au lait de vache pour l'enfant

Si vous désirez nourrir votre bébé avec un autre lait que le lait de vache, soit parce qu’il y allergique, soit par conviction personnelle, sachez que les alternatives ne se valent pas toutes, certaines étant même dangereuses pour la santé du tout-petit. Attention, donc…

Par quoi peut-on remplacer le lait de vache dans un biberon ?

Si vous avez décidé de donner à votre bébé un autre lait que le lait de vache, le mieux est de consulter un professionnel de santé qui vous aidera à faire le bon choix entre les alternatives proposées. Depuis 2014, par exemple, les formules infantiles fabriquées à partir du lait de chèvre sont autorisées en France.

Les formules infantiles issues du lait de chèvre : une alternative intéressante

Les préparations infantiles à base de lait de chèvre ont fait leur apparition en pharmacie depuis un an et demi et répondent parfaitement aux besoins nutritionnels du bébé, conformément à la réglementation européenne. Jusqu’alors, on reprochait au lait de chèvre sa trop grande richesse en sels minéraux, ce qui pouvait causer des problèmes rénaux au nourrisson. Il manquait par ailleurs de certains acides gras et vitamines essentiels au développement de l’enfant. C’est pourquoi les préparations infantiles au lait de chèvre ont été supplémentées, tout comme le sont les formules infantiles issues du lait de vache, pour donner au bébé tout ce dont son organisme a besoin.

Lait infantile de chèvre ou de vache, l’essentiel est de ne jamais passer de l’un à l’autre sans l’avis médical d’un professionnel de la santé compétent. Par exemple, si votre enfant est allergique aux protéines de lait de vache, il y a une probabilité qu’il le soit aux protéines de lait de chèvre. Demandez toujours conseil à un professionnel de santé car lui seul est à même de vous conseiller sur la formule infantile la mieux adaptée aux besoins spécifiques de votre enfant.

Les laits végétaux : les bons élèves et les cancres

Si vous avez décidé d’opter pour un lait végétal pour nourrir votre bébé, faites très attention à ce que vous introduisez dans le biberon de votre petit, car en matière de nutrition infantile, tous les laits végétaux ne se valent pas, loin de là !

Seules les formules infantiles développées à partir des protéines de soja ou de riz sont validées, et notamment vendues en pharmacie.

Tous les autres jus végétaux sont à proscrire puisqu’ils peuvent conduire à des carences, retards de croissance voire des troubles sérieux (avis ANSES de février 2013).

Bien sûr, toutes ces préparations infantiles n’équivaudront jamais le lait maternel, qui est le meilleur aliment pour un bébé, mais ils contiennent toutefois tous les composants qui lui assureront de grandir en toute sécurité.

AVIS IMPORTANT : le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, ou quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical. En plus du lait, l’eau est la seule boisson indispensable. Apprenez à votre enfant à ne pas grignoter entre les repas. Bouger, jouer est indispensable au développement de votre enfant. www.mangerbouger.fr.

Capricare® peut contenir des traces de protéines de lait de vache.