Apprenez à décrypter les différents pleurs de votre nouveau-né

publié le: 7 avril 2021

Lors de ses premiers jours et mois, bébé pleure très souvent et n’a pas encore les émotions et les mots pour se faire comprendre. 

En tant que jeunes parents s’ensuivent parfois de longues journées et nuits d’angoisses, de stress ou encore de somnolence à essayer de consoler bébé coûte que coûte : des biberons, des changes réguliers, des câlins, des rots… jusqu’à se demander si l’on fait face à une urgence médicale !

Voici quelques conseils pour vous aider à décrypter les différents pleurs de votre nourrisson.

 

Quels sont les différents pleurs de mon bébé ?

Les pleurs de faim

Très certainement les plus courants et facilement interprétables ! Longs et puissants, ils s’arrêtent généralement lorsque bébé aperçoit son repas : biberon, allaitement – signe qu’il va pouvoir manger.

 

Les pleurs du soir

Les cris ou « hurlements du soir » sont assez fréquents chez les nourrissons en début de soirée. Difficilement interprétables, ils sont sources d’angoisses pour les parents qui ne peuvent très souvent rien faire face à bébé qui se décharge de ses émotions de la journée.

 

Les pleurs de fatigue et de douleurs

Bébé se tortille, s’agite, baille, gémit et se frotte les yeux, il est très certainement fatigué.

Toutefois, après un peu de repos, s’il a tendance à se tortiller et bouger dans tous les sens en pleurant et s’exprimant avec des cris brusques et aigus, sans raison apparente, il y a très certainement un autre problème. 

Dans ce cas, le premier geste à faire et de prendre la température de votre bébé. Au-dessus de 38°C, il est préférable de contacter le pédiatre ou le médecin.

Également, votre bébé semble être en bonne santé et pourtant, des gaz et tortillements sont certainement des douleurs de constipation ou coliques du nourrisson, un souci  récurrent pendant les premières semaines de bébé.

 

Les pleurs de plaisir

Aussi étonnant soit-il, lorsque bébé est encore tout jeune et n’est pas encore assez éveillé pour sourire ou grimacer, il pleure pour montrer son bonheur ou sa joie. De ses premiers jours jusqu’à ses 1 an, pleurer est parfois une des seules émotions pour que bébé puisse communiquer facilement. Découvrez et apprenez plus sur les émotions de bébé jusqu’à ses 1 an.

 

Comment gérer les pleurs de mon bébé ?

Aux premiers pleurs de votre petit, prenez du temps pour vérifier que : 

  • Sa couche est propre et sèche
  • Il n’a plus soif
  • Il n’a plus faim et a bien fait son rot
  • Sa température n’excède pas 38°C (au maximum), auquel cas rendez-vous directement chez le médecin.

Si l’ensemble de ces facteurs sont corrects, vous pouvez déstresser, il a peut-être besoin d’un peu de réconfort dans les bras de maman.

 

Comment consoler bébé quand il pleure et que tout va bien ?

Bébé semble inconsolable depuis plusieurs heures ? Il désire votre attention. Prenez-le dans votre bras, baladez-vous avec bébé à la maison ou en extérieur, chantez des comptines… votre présence l’apaisera sûrement.

Attention aux caprices de votre nouveau-né !

Petit oui, mais pas inconscient ! Bébé ressent quand il n’a pas toute votre attention et il se fait entendre. 

Tout semble aller correctement ? Prenez du recul et ne foncez pas tête baissée dès que vous l’entendez pleurer. Pour le consoler, vous pouvez également faire appel à l’autre parent ou une autre personne.

Vous avez désormais toutes les conseils en tête pour décrypter et comprendre les pleurs de bébé.