Que faire si mon bébé ne tète pas assez et perd du poids ?

publié le: 5 avril 2017

bebe ne tete pas

Il arrive que certains bébés allaités ne prennent pas beaucoup de poids les premières semaines, ce qui inquiète souvent les parents. Les mamans s’interrogent alors sur leur lait et leur capacité à nourrir exclusivement leur enfant.

Il faut savoir que lors des premiers jours de vie, allaités au sein ou au biberon, les nourrissons perdent du poids. Cela peut aller jusqu’à 10% de leur poids de naissance. Ils reprennent ensuite progressivement quelques kilos pour retrouver leur poids de naissance sous une dizaine de jours.

Mais il arrive que certains bébés ne se nourrissent pas assez. Vous devrez alors comprendre pourquoi et trouver la solution adaptée.

Allaitement : pourquoi bébé ne prend pas assez de poids ?

Un allaitement au sein demande au bébé un effort de succion plus important que celui au biberon.

Pour déclencher l’éjection du lait, le nourrisson doit téter de façon très énergique les premières minutes. Si le bébé est mal positionné ou qu’il ne prend pas bien le mamelon, par exemple, cela peut perturber son mode succion et l’empêcher de se nourrir correctement, car il s’épuise rapidement.

Certains bébés n’arrivent pas à téter en raison d’une particularité anatomique de la bouche (frein de langue, palais creux…). Il est alors recommandé de se faire accompagner par un médecin spécialisé dans l’allaitement.

Les mamans avec des tétons plats ou rétractés auront plus de difficultés à allaiter leur enfant au sein. Elles auront besoin de protège-mamelons qui permettront de faciliter la prise du sein par le bébé.

Enfin, des tétées trop courtes peuvent influer sur la prise de poids de l’enfant, car le lait évolue tout au long de la tétée. Au début il est aqueux, car riche en eau et devient de plus en plus crémeux et nourrissant. Si l’enfant ne boit que le lait aqueux des premières minutes, cela risque d’entraver sa prise de poids.

Comment savoir si mon bébé tète suffisamment ?

L’indicateur principal, pour vous assurer que votre enfant soit suffisamment nourri, est la prise de poids. Au cours du premier trimestre, un nourrisson doit prendre entre 0.6 kg et 1.5 kg par mois. Ensuite, la prise de poids se ralentit un peu, mais le pédiatre qui suit l’enfant contrôlera sa courbe de croissance et vous conseillera s’il a un doute.

Il faut également surveiller de près les couches de votre enfant. S’il boit suffisamment, il urine abondamment. Ses urines doivent être claires et ses selles jaune or.

Vous devez aussi l’entendre déglutir durant la tétée, cela signifie qu’il avale bien le lait. Par ailleurs, sachez qu’une tétée dure en moyenne 20 minutes, ce qui permet au nourrisson d’accéder au lait crémeux. Il arrive souvent qu’un  bébé repu s’endorme au sein, mais d’une façon générale s’il a assez mangé, il est calme et détendu après le repas.

Astuces pour que bébé tète mieux et reprenne du poids

Privilégiez les contacts peau à peau et mettez votre enfant plus souvent au sein. Les nourrissons sentent le lait de leur mère et ce rapprochement peut lui ouvrir l’appétit.

N’hésitez pas à lui proposer les deux seins pour le rassasier.

Prenez le temps de vous installer confortablement avant la tétée pour profiter de ce moment avec votre enfant et le laisser boire à son rythme en étant vous-même à l’aise.

Certains enfants ne boivent pas assez souvent, il est alors nécessaire de les réveiller pour les mettre au sein plus régulièrement.

Du côté de la maman, il faut vérifier que rien ne nuit à votre production de lait (médicaments, anovulants…).

Dans tous les cas, n’hésitez pas à prendre des conseils et vous faire accompagner par une sage-femme ou un médecin spécialiste de l’allaitement.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, ou quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical.