publié le: 8 février 2017

Comment passer de l’allaitement au biberon ?

Faciliter transition allaitement biberon

Le moment du sevrage arrive souvent lorsque les mères reprennent le chemin du travail. Vers l’âge de 3 ou 4 mois environ, la plupart des mères passent ainsi de l’allaitement maternel au biberon. Nos conseils pour vivre cette étape en douceur avec bébé.

Un sevrage en douceur

Passer du sein au biberon doit se faire de manière très progressive pour l’enfant. En effet, si votre bébé est habitué à téter le sein depuis sa naissance, il va falloir l’aider à passer à de nouvelles sensations pour bien se nourrir. Il est donc essentiel de s’y prendre plusieurs semaines à l’avance (entre trois semaines et un mois en moyenne) pour sevrer bébé en douceur. Avant de reprendre le travail, il vous faudra donc réduire peu à peu le nombre de tétées au sein.

Comment s’y prendre ?

Tout d’abord, commencez par supprimer la tétée du milieu d’après-midi, puis la tétée de la matinée. Proposez-lui ensuite le biberon le midi, puis le soir, et enlevez enfin les tétées du matin. Veillez néanmoins à ce que le sevrage ne doit pas trop brutal. Pour cela, il convient de conserver au moins deux tétées par jour. Idéalement, vous pouvez aussi tirer votre lait pour le lui donner au biberon afin que votre bébé s’habitue à une nouvelle manière de téter, puis qu’il s’habitue à un changement de lait. Sachez aussi, moins votre bébé tètera, moins votre lactation sera sollicitée, ce qui réduira progressivement vos montées de lait.

Etre bien équipée et choisir le biberon adapté

La forme de la tétine doit absolument être adaptée à l’âge de votre bébé et à son poids. En fonction, la quantité de lait infantile sera elle aussi adéquate. De plus, il existe différentes vitesses de tétines qui doivent donc convenir au débit de l’enfant. Il ne doit pas boire trop rapidement, ni avaler trop d’air. Certains modèles en silicone ou en caoutchouc se rapprochent parfaitement de la forme du téton pour une adaptation au biberon en toute sérénité.

N’hésitez pas à acheter plusieurs modèles et à faire plusieurs essais, jusqu’à trouver le bon modèle. Enfin, pour que le lait infantile puisse se rapprocher au mieux du lait maternel, vous pouvez le réchauffer légèrement.

Quel lait infantile choisir ?

Il existe plusieurs types de préparations infantiles pour nourrisson (1er âge, 2ème âge ou lait de croissance). Ils permettre de répondre aux besoins nutritionnels des enfants qui ne sont pas nourris au sein en se rapprochant au mieux du lait maternel. N’hésitez pas à demander conseil à votre pédiatre avant de faire votre choix.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, ou quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical.