E-boutique
Nous contacter
‹ Retour au blog

Comment réagir face à des convulsions de l'enfant ?

Souvent liées à une fièvre élevée, les convulsions de l'enfant dites fébriles sont impressionnantes. Elles frappent surtout des enfants de 5 mois à 5 ans, généralement suite à des infections virales entrainant une forte hausse de la température.

Dans ces situations, il est important de garder son calme en sachant exactement comment réagir.

Reconnaître des convulsions fébriles

Vous reconnaîtrez une crise convulsive aux signes suivants :

  • Le corps de l’enfant est secoué par des spasmes musculaires symétriques.
  • Ses membres s’agitent involontairement de façon saccadée et symétrique.
  • L’enfant perd conscience.
  • Son regard est fixe ou ses yeux révulsés.

Les convulsions fébriles sont le plus souvent bénignes et en général, sans conséquence sur le cerveau de l’enfant. Une crise peut durer de 1 à 5 minutes. Elle est suivie d’une phase de récupération à la suite de laquelle l’enfant retrouve un état normal.

Pratiquer les bons gestes, adopter la bonne attitude face à des convulsions de l'enfant

Lors d'une convulsion de l'enfant : garder votre calme et suivez ces conseils :

  • Installez-le en position latérale de sécurité afin de favoriser les écoulements en cas de fausses routes de salive ou de vomissements.
  • N’essayez pas de le maintenir pour bloquer ses mouvements. Veillez plutôt à dégager l’espace qui l’entoure pour qu’il ne se blesse pas.
  • Découvrez-le afin de faire baisser sa température, mais n’essayez pas de lui ouvrir la bouche sauf pour extraire un objet ou aliment qui gênerait.
  • Notez l’heure de début de la crise.

Si la crise dure moins de 5 min il n’est pas nécessaire de se rendre aux urgences. Par contre, il faudra absolument consulter votre médecin afin de confirmer qu’il s’agit bien de convulsions fébriles, mais aussi pour déterminer les causes de la fièvre.

Les signes qui doivent inquiéter

Afin de bien réagir en cas de crises convulsives fébriles, il faut avoir en tête les signes qui pourraient être inquiétants.

  • Si votre enfant n’a pas de fièvre, les convulsions ne sont donc pas liées à un pic de température, il faut alors trouver la cause.
  • Si une maladie neurologique a été diagnostiquée, elle peut être liée à cette crise. Il faut alors consulter rapidement.
  • S’il a du mal à respirer ou si ses mains et ses lèvres sont bleues. Il est préférable ce composer le 112.

Il faut aussi consulter en urgence si les convulsions de l'enfant durent plus de 5 min ou que l’on relève plusieurs crises en 24h.

Pour prévenir les crises de convulsions fébriles, il est conseillé de surveiller la température de votre enfant et d’agir pour la faire baisser par la prise d’antipyrétiques ou en le découvrant et en aérant la pièce.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

PediAct, un laboratoire dédié à la santé familiale

Découvrez nos produits

Articles similaires

Les premières choses à faire quand on est enceinte

Votre test de grossesse est positif ? Souvent très attendu, ce moment suscite beaucoup d’émotion… et plusieurs questionnements. Que faire après un test de grossesse positif ? Quelles sont les premières démarches quand on est enceinte ? Pour vous aide ...

Bébé ne prend pas de poids, que faire ?

À la sortie de la maternité, les médecins recommandent de suivre le poids du bébé. Souvent, les parents gardent en tête que le nourrisson doit impérativement grossir de manière continue pour être en bonne santé. Et là, c’est l’angoisse qui s’installe ...

Rougeole, rubéole, roséole : quelles différences ?

Chez les enfants, les maladies éruptives ne manquent pas. Mais entre la rougeole, la roséole, la rubéole, et tous ces symptômes qui se ressemblent parfois… Pas facile d’y voir clair. Tour d’horizon de ces trois maladies.

visuel-cta-left
PediAct-family

Rejoignez la PediAct Family !

Inscrivez-vous à notre newsletter et ne ratez plus aucune actualités

visuel-cta-right
Acheter nos produits
Nous contacter