Varicelle : faut-il aller chez le médecin ?

publié le: 27 mars 2017
catégorie: Dermatologie

Enfant varicelle et médecin

Courante et presque inévitable, la varicelle se manifeste chez les jeunes enfants. Très impressionnante, cette maladie causée par le virus varicelle-zona inquiète parfois les parents.

Cependant, si elle est désagréable pour l’enfant, elle est rarement dangereuse pour les petits…

Les symptômes de la varicelle

Généralement, l’arrivée de la varicelle s’annonce par de la fièvre, des courbatures et des douleurs. Votre bébé devient grincheux et peut perdre l’appétit.

Les éruptions cutanées interviennent entre 24h et 48h après les premiers signes annonciateurs de la varicelle. Très reconnaissables, ces petits boutons roses se manifestent sur le corps et le visage de l’enfant. Par la suite, ils se transforment en cloques remplies de liquide.

À la clé : des démangeaisons, une perte d’appétit, des maux de tête et une grande irritabilité. Ce qui se comprend, car la varicelle reste une période assez difficile à vivre pour les enfants… et les parents.

Faut-il consulter ?

Face à ces symptômes, il est normal de s’interroger sur la nécessité de voir un médecin. La varicelle reste une affection bénigne qui se soigne très bien avec des méthodes naturelles. La maladie dure entre 7 à 10 jours et les boutons ou cloques disparaissent totalement au bout de 14 jours.

Il n’existe pas de traitement pour stopper la varicelle. Un médecin ne pourra vous prescrire que des traitements locaux pour soulager les démangeaisons et éventuellement, des anti-douleurs pour les courbatures et les maux de tête.

La consultation n’est donc pas obligatoire en cas de varicelle.

Les signes qui doivent vous alerter

Néanmoins, chaque enfant est différent et leur organisme ne réagit pas tous de la même manière. Si, dans la majorité des cas, la varicelle est bénigne, vous devrez tout de même consulter si votre enfant présente :

  • De la fièvre pendant plus de 2 jours consécutifs
  • Une poussée de fièvre vers le 4e jour
  • Des cloques dans la bouche
  • Des rougeurs anormales et étendues autour d’un ou plusieurs boutons
  • Une ou plusieurs cloques douloureuses
  • Une toux importante

Tout bébé de moins de 6 mois ou étant immunodéprimé devra faire l’objet d’une consultation en cas de varicelle. En effet, son organisme ne dispose pas encore de toutes les armes pour faire face à cette infection, il faut donc surveiller de près l’évolution de la maladie.

Attention aussi aux enfants qui se grattent trop. Il est vrai que les démangeaisons sont assez difficiles à supporter, mais le grattage peut provoquer des lésions. Ces dernières sont de véritables aimants à bactéries et peuvent causer des infections.

Pour soulager les démangeaisons de votre enfant pendant la varicelle, vous pouvez appliquer PoxClin® sur les boutons. Cette solution, développée par le Laboratoire PediAct, apaise les démangeaisons, tout en luttant contre la prolifération des bactéries. Votre enfant est soulagé… et vous aussi !

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Nouveau call-to-action