Comment détecter une myopie chez votre enfant ?

publié le: 27 janvier 2020

myopie enfant

La myopie est un trouble de la vue très fréquent dans le monde entier. Mais alors voilà, lorsqu’une personne est myope, elle a généralement été diagnostiquée assez jeune, c’est-à-dire dans son enfance ou son adolescence. Savoir reconnaître la myopie chez son enfant n’est pas toujours évident, surtout pour les enfants qui s’expriment le moins, voire se renferment. Toutefois, quelques signes peuvent vous mettre la puce à l’oreille. Alors PediAct vous aide à comprendre ce qu’est la myopie, et à la détecter chez votre enfant. 

 

La myopie, c’est quoi exactement ? 

La myopie est un trouble de la vue très connu et qui touche une bonne partie de la population mondiale. Un individu atteint de myopie a une vision très nette de près, mais floue de loin. Dans la plupart des cas, elle apparaît à un âge très jeune (enfance ou adolescence), évolue jusqu’à l’âge adulte (environ 25 ans), et se stabilise.

 

À quoi est dûe la myopie ?

Il s’agit d’une anomalie de la longueur de l’oeil. La distance entre la cornée et la rétine est trop grande, les images qui se forment alors en avant de la rétine, au lieu de se former sur celle-ci, sont floues. Voilà pourquoi, un myope voit bien de près mais mal de loin.

 

Votre enfant est-il atteint de myopie ?

Les symptômes de la myopie sont les mêmes quel que soit l’âge que l’on a. Mais, à 20 ans, il est plus facile de l’exprimer qu’à 6 ans, et encore moins qu’à 3 ans. 

Les jeunes enfants myopes ont des comportements qui doivent attirer l’attention, et qu’il est important de reconnaître : 

  • Votre enfant plisse les yeux pour regarder au loin ;
  • Votre enfant se rapproche très fortement de son cahier de devoirs, du livre qu’il lit, de sa feuille de dessin ou de n’importe quelle activité intellectuelle ;
  • Votre enfant finit toujours par se rapprocher de l’écran de télévision, pour mieux voir.

Il existe encore d’autres signes révélateurs, soyez donc vigilants. Avez-vous pensé à l’école par exemple ? Vous pouvez questionner sa maîtresse ou son maître d’école pour savoir s’il a remarqué quelque chose. Il se peut par exemple qu’en recopiant le tableau, votre enfant ne recopie pas les bons mots car il n’ose pas dire qu’il ne voit pas bien. 

 

Quand faut-il emmener votre enfant chez l’ophtalmologue ? 

Vous avez remarqué les comportements décrits un peu plus haut chez votre propre enfant, il est temps de l’emmener consulter un ophtalmologue. Mais s’il ne présente pas ces signes ou si cela arrive de temps en temps et de manière assez rare, concentrez-vous sur la génétique. Êtes-vous, vous ou votre conjoint(e), atteint de myopie

Si la réponse est oui, il est primordial de faire vérifier la vue de votre enfant chez un ophtalmologue le plus tôt possible et de façon régulière, afin de dépister une potentielle myopie. 

 

Votre enfant est myope : quelle solution choisir ?

Il existe deux solutions principales permettant de corriger la myopie : les lunettes de vue et les lentilles de contact

Les lunettes de vue sont l’option la plus choisie pour les jeunes enfants, mais plus la myopie apparaît tôt, plus elle risque d’être évolutive. Dans ce genre de cas, l’enfant myope doit consulter l’ophtalmologue tous les six mois pour, potentiellement, changer ses verres correcteurs. Ce qui n’est pas forcément agréable.

L’ophtalmologue peut alors proposer le port des lentilles de contact qui “contribuent à limiter l’évolution de la myopie et permettent une meilleure accommodation de l’oeil et une bonne vision à toutes les distances”, affirme le Pr Cochener. 

Toutefois, si vous optez pour le port des lentilles, il est important d’expliquer à votre enfant les gestes d’hygiène à adopter :

  • se laver les mains avant de mettre ses lentilles ;
  • enlever ses lentilles avant de dormir dans le cas des lentilles mensuelles ;
  • mettre ses lentilles dans un liquide propre ;
  • emporter sa boîte de lentilles et du liquide dans son sac en cas de poussière dans l’oeil durant la journée à l’école. 

Si votre enfant ne supporte pas non plus le port des lentilles, votre ophtalmo saura vous conseiller sur les solutions chirurgicales possibles.

 

Peut-on prévenir la myopie ?

On ne peut réellement prévenir la myopie qui, dans la plupart des cas, est génétique. Mais, il est vrai qu’il existe certains cas dans lesquels les individus deviennent myopes à partir d’un certain âge. Notamment à cause de leurs comportements face aux écrans (télévision, téléphone, tablette, jeux vidéos…). 

Alors oui, vous pouvez l’aider à adopter des bonnes habitudes pour préserver sa vue : 

  • Limiter le temps qu’il passe sur les écrans, lui demander de garder ses distance avec les écrans ;
  • l’encourager à jouer dehors pour bénéficier de la lumière naturelle ; 
  • l’inciter à ne pas trop se pencher sur sa feuille pendant ses devoirs, et à se tenir droit. 

 

Ce qu’il faut retenir : 

Ce trouble de la vue touche beaucoup de personnes et se déclenche généralement dans l’enfance ou à l’adolescence. Pour savoir si votre enfant en est atteint, surveillez les signes révélateurs car souvent, ils ne trompent pas ! Si vous ou votre conjoint(e) êtes atteint de myopie, cela augmente également ses chances. Alors, n’hésitez pas à consulter un ophtalmologue pour qu’il vérifie, le plus tôt possible et de manière régulière, si votre enfant est myope. 

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.