En période hivernale, chaque année, les troubles ORL de l’enfant représentent l’une des premières causes de consultation. Très fréquentes chez l’enfant, et surtout les plus jeunes, les infections ORL sont la plupart du temps bénignes, mais une prise en charge par un professionnel de la santé (médecin, pédiatre ou encore oto-rhino-laryngologiste) est parfois nécessaire, afin de traiter l’enfant et éviter des complications.

Qu’est-ce que l’Oto-Rhino-Laryngologie ?

L’ORL, l’Oto-Rhino-Laryngologie, est une branche de la médecine consacrée aux anomalies de l’oreille, du nez et des sinus, de la gorge et du cou.

L’oto-rhino-laryngologiste est le spécialiste qui diagnostique et traite les nombreuses affections et pathologies de la sphère ORL. Cette sphère est large, car elle comprend, selon les organes mis en cause, de nombreux domaines : l’ouïe, la voix, la déglutition, le goût, mais aussi la respiration, l’odorat, l’équilibre et l’esthétisme facial.

Le champ d’activité de ce spécialiste est donc vaste et très varié et, en fonction de la maladie détectée, il peut aussi effectuer des interventions chirurgicales curatives ou esthétiques.

Les troubles ORL les plus fréquents de l’enfant

Virus et bactéries prolifèrent avec l’hiver, et la zone du nez, de la gorge et des oreilles des tout-petits est rarement épargnée.

  • La rhinopharyngite (ou rhume) :

La rhinopharyngite est l’une des infections ORL la plus courante chez l’enfant et est très contagieuse. Il n’est pas rare qu’entre 6 mois et 6 ans, il présente quatre à cinq épisodes de rhinopharyngite par an, voire davantage.

Généralement provoquée par un virus, la rhinopharyngite est une inflammation des muqueuses du nez et du pharynx. Elle débute souvent par un mal de gorge, accompagné d’une fièvre modérée, et provoque des éternuements, des écoulements et une obstruction nasale.

La rhinopharyngite est bénigne et disparait spontanément en moins de 10 jours. Néanmoins, une surinfection bactérienne peut entraîner des complications (otite ou laryngite, par exemple) demandant un suivi médical spécifique de l’enfant.

  • L’otite : 

L’otite est une infection ou une inflammation de peau ou de muqueuse de l’oreille, provoquée soit par un virus, soit par une bactérie.

L’otite moyenne aiguë, d’origine microbienne (bactérienne ou virale), est l’otite la plus fréquente chez l’enfant, notamment entre 6 mois et 3 ans. Elle survient en général à la suite d’un rhume : l’infection se propage par le canal de la trompe d’Eustache et siège au niveau du tympan. Elle peut être congestive ou purulente.

Cette otite, mal soignée, peut entraîner l’apparition d’une otite persistante, notamment une otite séro-muqueuse, qui provoque l’épanchement d’un liquide infecté derrière le tympan et qui peut, si elle est mal soignée, occasionner une perte d’audition.

L’otite moyenne aiguë occasionne à l’enfant de fortes douleurs au niveau de l’oreille, ainsi que de la fièvre et, sous traitement médical, guérit en moyenne en une semaine.

L’otite en elle-même n’est pas contagieuse mais, se transmettant par un rhume, elle prédispose l’enfant à la développer.

  • La Laryngite :

La laryngite se caractérise par une inflammation du larynx (organe de la phonation situé au niveau de la gorge) et est généralement d’origine virale. Tout comme l’otite, la laryngite est souvent précédée par une rhinopharyngite et est courante chez l’enfant.

Elle entraîne un gonflement du larynx et peut provoquer une toux irritante et sèche, une gêne pour avaler et une voix enrouée, voire des difficultés respiratoires.

Avec un traitement adapté, elle guérit en moyenne en moins d’une semaine. 

  • L’angine : 

L’angine est une inflammation des amygdales et de la gorge, d’origine bactérienne ou virale. Elle provoque de fortes douleurs à la gorge, de la fièvre, des difficultés pour avaler et parfois des maux de tête. Elle touche généralement l’enfant de plus de 2 ans et est sans gravité.

Dans la plupart des cas, il s’agit d’une angine virale (angine blanche) qui ne peut pas être traitée par des antibiotiques, car ils sont inefficaces sur les virus. En cas d’angine virale, il est important de soulager votre enfant des douleurs et de suivre l’évolution de son état de santé.

L’angine bactérienne (angine rouge), elle, est due à une bactérie, le streptocoque, et nécessite une consultation médicale pour évaluer le bénéfice d’un traitement antibiotique. Elle touche rarement les tout-petits de moins de 3 ans et ne représente pas plus de 40 % des angines contractées chez l’enfant.

Quel que soit le trouble ORL dont votre enfant semble souffrir, consultez votre médecin si les symptômes persistent. Il vous orientera vers un oto-rhino-laryngologiste, s’il l’estime nécessaire.

Comment prévenir les troubles ORL ? 

Des gestes simples au quotidien permettent de prévenir les infections ORL et d’en éviter la transmission :

  • Lavez les mains de votre enfant fréquemment avec du savon
  • Nettoyez son nez quotidiennement avec du sérum physiologique (voir l’article sur l’hygiène nasale)
  • Utilisez des mouchoirs en papier pour le moucher puis, jetez-les
  • Aérez sa chambre et les autres pièces de la maison
  • Ne surchauffez pas sa chambre
  • Humidifiez l’air ambiant, surtout si l’atmosphère est très sèche

Pharyndol® : un traitement naturel pour soulager le mal de gorge lors des infections virales

Pour soulager rapidement les douleurs ressenties par l’enfant lors d’une pathologie ORL douloureuse, PediAct propose une solution innovante et efficace : Pharyndol®.

Ce traitement antiviral topique combine deux tanins végétaux naturels (la vigne et le sureau noir) dont l’action permet de combattre les infections virales. La solution forme un film hypertonique qui attire les particules virales, afin que les contaminants se détachent et soient éliminés. Cette action permet de nettoyer la surface de la gorge, réduire la douleur et préparer un environnement favorable à la guérison.

À partir de 3 ans et dès l’apparition des premiers symptômes de l’infection, Pharyndol® réduit rapidement les irritations, picotements et douleurs de la gorge de l’enfant et agit comme un traitement curatif si l’infection est déjà installée.

Si vous souhaitez davantage de précisions sur les traitements des maux de gorge de l’enfant, nous vous invitons à lire cet article « Mon enfant a mal à la gorge : quels traitements ? »

Alice du Laboratoire PediAct

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.