publié le: 25 avril 2017

Les premiers gestes à avoir en cas de fièvre

fievre premiers gestes

Beaucoup de parents sont désemparés face à la fièvre de leur enfant. C’est un phénomène fréquent, non dangereux, mais qui entraîne un inconfort contre lequel il faut lutter. Chez les enfants de moins de 6 mois, il est néanmoins conseillé de consulter dès les premiers signes.

Chez les plus grands, des gestes simples peuvent contribuer à leur bien-être en attendant que la fièvre retombe.

Détecter la fièvre

Un enfant d’humeur maussade, somnolent et qui a peu d’appétit, présente des signes qui alerteront ses parents. Mais une simple main sur le front ne suffit pas. Il est important de mesurer précisément la température avec un thermomètre rectal, souvent plus fiable.

On parle de fièvre lorsque la température dépasse les 38°. Cette réaction est utile, c’est l’organisme qui réagit pour combattre un virus ou une bactérie.  Les poussées dentaires, mais aussi l’administration des vaccins peuvent également entraîner des poussées de fièvre.

Dans tous les cas, il est important de surveiller son évolution afin d’agir au mieux.

Agir contre la fièvre par des mesures simples

Chez certains enfants, si la fièvre est bien tolérée vous pouvez attendre 48h avant de consulter. Il est possible de faire baisser la fièvre ou de la modérer par des mesures simples : aérer régulièrement sa chambre et ne pas surchauffer, l’inciter à s’hydrater régulièrement et faire en sorte qu’il ne soit pas trop couvert, afin de faire baisser la température ou d’éviter qu’elle ne grimpe. Un enfant fébrile a besoin de calme, de repos et de détente. Un bain tiède peut être utile s’il en a envie et que cela l’aide à se sentir mieux.

La fièvre indique que l’organisme de votre enfant lutte. Fatigué, il est préférable de le garder à la maison une ou deux journées.

Quels médicaments pour faire baisser la fièvre

Pour soulager les douleurs maux de tête et la fièvre, orientez-vous toujours vers le paracétamol en première intention. Respectez bien les doses, en fonction du poids et de l’âge de votre enfant, ainsi que les délais entre chaque prise (entre 4h et 6h).

Les autres antipyrétiques (anti-inflammatoires, aspirine) peuvent avoir des effets secondaires, il est préférable de demander l’avis d’un médecin.

Si malgré toutes ces recommandations la fièvre persiste au-delà de 48h ou que de nouveaux symptômes apparaissent, il est préférable de prendre rendez-vous avec votre médecin.

 

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *