publié le: 23 mai 2016

Mon enfant ne supporte pas le lait infantile, comment faire ?

Enfant qui ne supporte pas le lait infantile

Donner le biberon à son enfant semble souvent être la solution de facilité face à certaines difficultés liées à l’allaitement maternel. Pour autant, il arrive parfois que bébé refuse catégoriquement certains laits qu’on lui propose. Mais que faire si son enfant ne veut plus boire son lait infantile ou s’il est allergique ? Quelles solutions sont recommandées dans de telles situations ? Réponses.

Pourquoi mon enfant n’accepte pas son lait infantile ?

Il peut arriver qu’un enfant ne supporte pas son lait infantile. Si vous rencontrez des difficultés à donner le biberon à votre tout-petit, qu’il pleure après chaque repas, ou qu’il régurgite… peut-être que votre bébé digère mal le type de lait que vous lui proposez. Il peut également être intolérant au lait de vache ou allergique. Dans ces cas (ce qui arrive chez certains nouveau-nés), les tout-petits peuvent présenter des éruptions cutanées, avoir des vomissements ou des gonflements au niveau du visage, avec une difficulté à respirer. Une consultation est alors nécessaire pour aider votre enfant à mieux accepter son lait infantile.

Faut-il absolument changer de lait ?

Votre pédiatre pourra éventuellement vous conseiller de tester d’autres laits selon les situations. Mais à moins que votre bébé soit intolérant au lait de vache ou en cas de reflux gastro-oesophagien fréquents, il n’est pas forcément nécessaire de changer de lait, surtout pas à la première régurgitation de l’enfant. En effet, la plupart des tout-petits ont des reflux durant les premiers mois de la vie et changer de lait trop vite sans que cela soit nécessaire risquerait au contraire de perturber sa digestion. Parfois, certains parents testent plusieurs types de lait sans vraiment y voir d’amélioration pour leur enfant.

Que faire si mon enfant refuse son lait ?

Un enfant qui ne mange pas correctement, ou du moins pas assez, est toujours inquiétant pour les parents. S’il refuse son biberon à plusieurs reprises, n’hésitez pas à consulter votre pédiatre. Il pourra vous conseiller selon la situation de votre tout-petit et déterminer la raison de son refus, afin de traiter son trouble, ou vous orienter sur des solutions adaptées à ses besoins. Il existe également des laits infantiles sans lactose en cas d’intolérance à certains laits ou encore des laits infantiles hypoallergéniques qui contiennent peu de protéines de lait de vache. Votre médecin pourra aussi prescrire, en cas d’allergie avérée, un substitut à base de protéines hydrolysées.

Par ailleurs, rappelons qu’entre 4 mois et 6 mois, la diversification alimentaire est indispensable pour que votre enfant puisse s’habituer peu à peu à de nouvelles saveurs et aliments.

Et les formules infantiles au lait de chèvre ?

Dans le cadre d’une alimentation diversifiée, il convient de proposer un lait infantile à votre bébé, notamment au moment du sevrage. Le lait Capricare 2ème âge du laboratoire PediAct par exemple, peut être utilisé dès que votre enfant atteint l’âge de six mois. Ce lait infantile peut répondre aux besoins nutritionnels des tout-petits et est conçu à partir des qualités naturelles du lait de chèvre, et peut être recommandé en complément de l’allaitement maternel. Ainsi, il apporte les minéraux et les vitamines essentiels au bon développement de l’enfant, conformément à la règlementation européenne.

AVIS IMPORTANT : Le lait maternel est l’aliment idéal de chaque nourrisson. En cas d’utilisation d’une formule infantile, où quand la mère ne peut ou ne souhaite pas allaiter, il importe de respecter scrupuleusement les indications de préparation et d’utilisation et de suivre l’avis du corps médical.

Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé. Capricare® peut contenir des traces de protéines de lait de vache.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *