publié le: 8 novembre 2017

Qu’est-ce qu’une otite séreuse ?

otite séreuse

Une otite séreuse est une pathologie qui touche principalement les enfants. Bien qu’elle ne soit pas douloureuse, elle peut avoir de graves répercussions sur la santé comme une infection, une surdité, voire un retard de développement.

Un diagnostic et une prise en charge rapide sont indispensables.

 

Focus sur l’otite séreuse

L’otite séreuse est une inflammation de l’oreille qui touche très majoritairement les petits entre 1 an et 8 ans. Les enfants qui fréquentent les collectivités sont plus touchés que les autres, car la prolifération de microbes est plus importante.

On parle d’otite séreuse quand l’otite est chronique et que le liquide séreux reste bloqué derrière le tympan. À cause d’un manque d’aération des conduits auditifs, le liquide séreux ne s’écoule pas et encrasse les osselets.

Bon à savoir : Il existe différents types d’otites. L’otite séreuse est différente de l’otite purulente qui est infectée et caractérisée par la présence de pue.

 

Diagnostiquer une otite séreuse

L’otite séreuse est une pathologie très difficile à diagnostiquer. En effet, elle ne provoque pas de douleurs importantes ou encore de fièvre. Cependant, la pathologie entraîne une surdité de plus en plus importante. C’est justement ce symptôme qui alerte, car il entraine un retard de développement, de langage et d’apprentissage chez le jeune enfant. Les parents peuvent aussi être surpris de voir leur enfant demander régulièrement de répéter quelque chose. Parfois, les petits intériorisent et n’osent pas dire qu’ils entendent mal. Des troubles du comportement peuvent alors apparaître.

Le diagnostic de l’otite séreuse est réalisé par le médecin traitant ou le pédiatre qui suit l’enfant. Il arrive que celui-ci recommande une consultation avec un ORL qui confirmera la présence d’une otite séreuse et mettra en place le traitement le plus approprié à l’enfant.

 

Traiter une otite séreuse

Pour venir à bout d’une otite séreuse, plusieurs traitements médicamenteux sont proposés. Ils se composent d’anti-inflammatoires et/ou d’antihistaminiques. Le soufre est également préconisé. Ce traitement est le plus souvent proposé lors de cures thermales.

Pris à temps, une otite séreuse guérit le plus souvent en 3 mois. Il est rare de donner des antibiotiques aux petits patients. Cela n’arrive que quand l’otite est devenue infectieuse.

En cas d’otite séreuse persistante, une chirurgie peut être préconisée. L’enfant subit alors une ablation des végétations, aussi appelée adénoïdectomie. Parfois, le chirurgien décide de poser des aérateurs trans-tympaniques. Ces dispositifs, aussi connus sous le nom de yoyo, tombent normalement au bout de 18 mois.

 

Prévenir  une otite séreuse

Il est assez difficile de prévenir l’otite séreuse, mais ce n’est pas impossible ! Pour réduire les risques, apprenez à votre enfant à se moucher régulièrement, dès qu’il en ressent le besoin. Chez les plus petits, il ne faut pas hésiter à nettoyer le nez avec du liquide physiologique dès qu’il semble bouché.

Certaines situations favorisent le développement d’une otite séreuse. Pour anticiper au maximum l’arrivée de cette pathologie, portez une attention particulière aux enfants qui sont en collectivité, qui subissent le tabagisme passif, qui ont des allergies ou qui vivent dans un environnement pollué.

Tous ces facteurs augmentent de manière considérable le risque d’otite séreuse.

NB : Cet article ne se substitue en aucun cas à une consultation médicale ou aux conseils d’un professionnel de santé.